Labour

Définition de « Labour »

labour (n. m.) : Façon qu'on donne aux terres en les labourant.
  • Il faut donner un seul labour, deux labours à cette terre.
  • Labour superficiel, léger, profond.
  • Cheval de labour.

  • Cette pièce de terre est en labour, Elle est préparée pour recevoir la semence.
  • se dit aussi des Pièces de terre labourées.

    • Il est allé visiter les nouveaux labours.

    Citations

    • « Non, jamais terre promise n’a été mieux disposée pour les productions d’un sol fécondé par le travail : à mi-côte, les vignes empourprées ; au-dessus du vignoble, les terres de labour, où brûle en quelques endroits le chaume des seigles et des blés de la dernière récolte ; ces fertiles guérets s’étendent jusqu’à la lisière des bois qui couronnent les hauteurs, entre lesquelles cette immense vallée est encaissée ; au-dessous des coteaux commencent les prairies arrosées par la rivière ; de nombreux troupeaux de brebis et de génisses paissent ses gras pâturages ; on entend tinter les clochettes des maîtres béliers et des taureaux.  »
    • « Il eut à constater d’autres faits regrettables : Résounof ne donna qu’un labour à son champ, fit traîner en longueur la construction de la grange qu’il s’était engagé à bâtir avant l’hiver ; Chouraef chercha à partager le potager avec d’autres paysans, contrairement à ses engagements ; mais Levine n’en persévéra pas moins, espérant démontrer à ses associés, à la fin de l’année, que le nouvel ordre de choses pouvait donner d’excellents résultats.  »
    • « Puis, avait commencé la longue lutte, une lutte de quatre cents ans, pour défendre et arrondir ce bien, dans un acharnement de passion que les pères léguaient aux fils : lopins perdus et rachetés, propriété dérisoire sans cesse remise en question, héritages écrasés de tels impôts qu’ils semblaient fondre, prairies et pièces de labour peu à peu élargies pourtant, par ce besoin de posséder, d’une ténacité lentement victorieuse.  »
    Alphabet