Lâcheté

Définition de « Lâcheté »

lâcheté (n. f.) : Défaut de courage.
  • Il a fait preuve d'une lâcheté révoltante.
  • Il s'est déshonoré par sa lâcheté.

Il signifie aussi Action basse, indigne d'un homme d'honneur.

  • Ne point défendre ses amis absents est une lâcheté.
  • Il a eu la lâcheté de ne pas riposter à ces attaques.
  • Se taire, se dérober par lâcheté.

En ce sens, il se dit au pluriel.

  • Il a commis bien des lâchetés impardonnables.

Citations

  • « Aussi, quelque danger qu’il y eût pour Georges à se présenter à la ville dans la situation où il se trouvait ; quoique la prudence lui soufflât que s’aventurer à Port-Louis, et surtout chez le gouverneur, était chose téméraire, Georges n’écouta que son orgueil, qui lui disait que, refuser ce double rendez-vous, c’était presque une lâcheté, surtout ce double rendez-vous lui étant donné par les deux seules personnes qui eussent répondu, l’une à son amour, l’autre à son amitié.  »
  • « Plus tard, parvenu à une haute position sociale, ces impressions s’effacèrent ; mais l’habitude de redouter sa propre lâcheté était si forte, qu’en ce moment Alexis Alexandrovitch resta longtemps en délibération avec lui-même, envisageant la perspective d’un duel, et l’examinant sous toutes ses faces, malgré la conviction intime qu’il ne se battrait en aucun cas.  »
  • « Sans doute, puisque j’avais des doutes sur la vie, sur la mort d’Albertine, j’aurais dû depuis bien longtemps me livrer à des enquêtes, mais la même fatigue, la même lâcheté qui m’avaient fait me soumettre à Albertine quand elle était là, m’empêchaient de rien entreprendre depuis que je ne la voyais plus.  »
Alphabet