Lâche

Définition de « Lâche »

lâche (adj. des deux genres) : . Qui n'est pas tendu, qui n'est pas serré comme il pourrait ou devrait l'être.
  • Ce nœud, cette ceinture est trop lâche.
  • Il faut tenir cette corde un peu lâche.

  • Toile, drap, étoffe lâche, Toile, drap, étoffe dont la trame n'est pas assez battue ou la chaîne assez serrée.
  • Ventre lâche, Ventre trop libre.
  • Par analogie,

    • Style lâche, Style qui manque d'énergie et de concision.
    • Une écriture lâche, Une écriture dont les caractères sont mal formés et trop espacés.
    • signifie, au figuré, Qui manque d'énergie et d'activité.
      • Cet ouvrier est lâche au travail.
      • Vie lâche et efféminée.

      Fam.,

      • C'est un grand lâche, C'est un homme très mou, très paresseux.
      • Il signifie aussi Qui manque de courage.
        • Ce soldat est lâche ou, substantivement,.
        • est un lâche.

        Par extension, il se dit de Celui qui s'attaque à plus faible que lui.
        Il se dit encore, par extension, de Celui que le manque d'énergie rend capable d'actions viles et méprisables.

        • C'est être bien lâche que de trahir son ami.
        • Cette dénonciation est le fait d'une âme lâche.

        Il se dit également des Actions indignes d'un homme d'honneur.

        • Il a fait là une action bien lâche.
        • Son procédé est lâche.
        • Que sa conduite est lâche!

        Citations

        • « Vous délibérez sur les affaires de la Gaule, dit-il, vous cherchez autour de vous la cause de nos maux : la cause est à Rome, le coupable, c’est Oenobarbus ; c’est lui qui les uns après les autres a anéanti tous nos droits, qui a réduit nos plus riches provinces à la misère, qui a vêtu nos plus nobles maisons de deuil ; et le voilà maintenant, parce qu’il est le dernier de sa race, parce que seul resté de la famille des Césars, il ne craint ni rival ni vengeurs, le voilà qui lâche la bride à ses fureurs comme il le fait à ses coursiers, et qu’il se laisse emporter à ses passions, écrasant la tête de Rome et les membres des provinces sous les roues de son char.  »
        • « Et j’étais assez bête pour en rougir, assez mou pour avoir honte, assez lâche pour ne pas la défendre, cette religion dont les dogmes pourtant me font rire et dont je ferais bon marché si je ne sentais pas, derrière son rituel vieilli et ses doctrines surannées, deux grandes choses pour le triomphe desquelles elle a su trouver des confesseurs qui ont été des précurseurs et des martyrs qui ont été des héros : la vérité et la liberté.  »
        • « A moins que ce mot ne serve de couvercle à un feu caché, qu'il ne soit l'équivalent de quelque expression caressante, de quelque promesse flatteuse, le tout déguisé par un système de correspondance énigmatique, artificieusement imaginé par Pickwick, dans le dessein de préparer sa lâche trahison, et qui, effectivement, est resté indéchiffrable pour tout le monde.  »
        Alphabet