Définition de « Là »

(adv. de lieu) : . Il sert à désigner un Endroit autre que celui où l'on est. En ce sens, il s'oppose à
  • Ici qui désigne l'endroit où l'on se trouve.
  • C'est là que vous le trouverez et non pas ici.
  • Arrêtez-vous là.
  • C'est par là qu'il est passé.

On le remplace souvent par.

  • là-bas quand il s'agit d'un lieu plus ou moins éloigné.
  • C'est là-bas qu'il habite.
  • Je l'aperçois là-bas.

. Voyez
,
, etc.
Sur LÀ employé après

  • Celui, celle, ceux, celles et après.
  • ce, Voyez ces pronoms et l'adjectif démonstratif CE.
  • . Voyez
    .
    s'oppose encore à
    pour distinguer Deux endroits, sans idée précise de proximité ou d'éloignement.
    • Ici règne la joie; là on entend des pleurs et des gémissements.

    Par analogie, il désigne une Période de temps autre que celle où l'on est.

    • Nous verrons d'ici là ce que nous aurons à faire.

    Il signifie encore figurément À ce point, jusqu'à ce point.

    • S'en tenir là.
    • En demeurer là.
    • En rester là.
    • Comment avez-vous pu en arriver là?

    Il s'emploie encore par une sorte de redondance et pour donner plus de force au discours.

    • C'est là une belle action.
    • Que dites-vous là? Qu'avez-vous fait là? Sont-ce là nos gens? Est-ce là ce que vous m'aviez promis? Vous avez fait là une belle affaire!

    , De ce lieu-là, de cet endroit, de cette situation.

    • De là au village il y a deux kilomètres.
    • À quelques pas de là.
    • Ôtez-vous de là.
    • Tirez-vous de là comme vous pourrez.

    Il se dit aussi en parlant du Temps, de la durée.

    • À quelques jours de là.

    Il signifie encore De cette cause, de cet événement.

    • De là sont venus tous nos malheurs.
    • Que concluez-vous de là?

    , Dès ce temps-là.

    • Ils eurent une discussion d'intérêts et dès là ils se brouillèrent.

    Il a vieilli.
    Il se prend aussi pour Cela étant.

    • C'est votre père et dès là vous lui devez du respect.

    Il a vieilli.
    , D'un côté et d'un autre.
    , Par ce lieu-là.

    • Allez par là.
    • Passez, prenez par là.

    Fig.

    • Il faut en passer par là.
    • Qu'entendez-vous par là?

    . En divers endroits, de côté et d'autre.

    • Nous avons couru par-ci, par-là.
    • J'ai relevé dans ce livre quelques fautes par-ci, par-là.

    Il signifie aussi À diverses reprises, à diverses fois et sans aucune suite.

    • Il m'a entretenu de cette affaire par-ci, par-là.

    , Jusqu'à ce lieu.

    • Allez, venez, avancez, reculez jusque-là.

    Fig.

    • Vous avez poussé jusque-là la patience!

    Il signifie aussi Jusqu'à ce temps.

    • Venez à deux heures, je vous attendrai jusque-là.
    • Vous tarderez, vous différerez jusque-là.

    est aussi interjection et s'emploie tantôt pour apaiser, pour consoler, tantôt pour réprimer, pour menacer. On dit aussi Là! là!

    • Là! Calmez-vous.
    • Là! Là! Rassurez-vous.
    • Là! en voilà assez.
    • Là! là! Monsieur, nous nous retrouverons.

    , adverbe, sert de réponse à certaines questions et signifie Médiocrement.

    • Est-il fort savant?.
    • Là, là.
    • Avez-vous bien dormi? Là, là.
    Il est familier.

    Citations

    • « Sauf à ces moments d’involontaire fléchissement où Swann essayait de retrouver la mélancolique cadence botticellienne, le corps d’Odette était maintenant découpé en une seule silhouette cernée tout entière par une ligne qui, pour suivre le contour de la femme, avait abandonné les chemins accidentés, les rentrants et les sortants factices, les lacis, l’éparpillement composite des modes d’autrefois, mais qui aussi, où c’était l’anatomie qui se trompait en faisant des détours inutiles en deçà ou au de du tracé idéal, savait rectifier d’un trait hardi les écarts de la nature, suppléer, pour toute une partie du parcours, aux défaillances aussi bien de la chair que des étoffes.  »
    • « Je revis , mais non plus desséchées comme les échantillons du Nautilus, des padines-paons, déployées en éventails qui semblaient solliciter la brise, des céramies écarlates, des laminaires allongeant leurs jeunes pousses comestibles, des néréocystées filiformes et fluxueuses, qui s’épanouissaient à une hauteur de quinze mètres, des bouquets s’acétabules, dont les tiges grandissent par le sommet, et nombre d’autres plantes pélagiennes, toutes dépourvues de fleurs.  »
    • « Seulement je n’avais encore, jusqu’à ce jour, rien entendu de cette Sonate, et où Swann et sa femme voyaient une phrase distincte, celle-ci était aussi loin de ma perception claire qu’un nom qu’on cherche à se rappeler et à la place duquel on ne trouve que du néant, un néant d’où une heure plus tard, sans qu’on y pense, s’élanceront d’elles-mêmes, en un seul bond, les syllabes d’abord vainement sollicitées.  »
    Alphabet