Kermesse

Définition de « Kermesse »

kermesse (n. f.) : Nom qu'on donne dans les Pays-Bas et dans le nord de la France à des foires annuelles qui se célèbrent avec des processions, et avec des mascarades, des danses et autres divertissements.
Il se dit aussi d'un Tableau représentant une kermesse.
  • Une kermesse de Rubens.
  • Les kermesses de Téniers.
Il se dit aussi, par analogie, d'une Fête de charité en plein air.

Citations

  • « On vidait violemment les bouteilles, on s’empiffrait au petit bonheur des plats attrapés, c’était une kermesse en goguette, dans cette salle géante, que les bûches de la cheminée éclairaient d’un reflet de forge : Puis, tous fumèrent, la fumée brouilla d’une vapeur la lumière jaune des lampes ; tandis que, sur le parquet, traînaient les bulletins jetés pendant le vote, une couche épaisse de papiers, salis encore des bouchons, des miettes de pain, des quelques assiettes cassées, tout un fumier où s’enfonçait les talons des bottes.  »
  • « Sussel avoua courtiser depuis un an, à l’insu de sa mère, Trine Zwartlée, la fille d’un fermier de Grobbendonck, rencontrée à la kermesse de cette paroisse, et aux détails dans lesquels entra l’amoureux, détails corroborant ceux qu’il avait révélés pendant son sommeil, la comtesse apprit à n’en plus douter que sa rivale était cette même Trine Zwartlée.  »
  • « Un soir de kermesse qu’il l’avait énervée et pétrie à point aux spirales érotiques de la valse, il l’entraîna dans les fours à briques, en partie éteints et déserts les dimanches, et posséda goulûment cette femme déjà rendue et pâmée.  »
Alphabet