Képi

Définition de « Képi »

képi (n. m.) : Sorte de coiffure semi-rigide, à fond plat, en drap, munie d'une visière, en usage dans certaines armées.
Il se dit aussi de la Coiffure que portent les employés de certaines administrations.

Citations

  • « Les troupes avaient leur mentalité à part : elles n'admettaient pas de blâme violent venant de Markov, officier de l'état-major ; mais Markov compagnon d'armes, dans son éternelle vareuse de fourrure, avec son képi rejeté en arrière, brandissant son invariable nogaïka , dans une chaîne de tirailleurs, sous le feu violent de l'adversaire, ce Markov-là pouvait être aussi violent que possible, pouvait crier, injurier ; ses paroles inspiraient du plaisir aux uns, de l'amertume aux autres, mais, toujours, elle inspiraient le désir sincère de se rendre digne de l'approbation d'un tel chef.  »
  • « Si le Chasseur avait aperçu l’homme à la tête crépue, coiffé d’un képi galonné, au masque diabolique, crispée par un hideux sourire, qui quelques secondes plus tard, apparut silencieusement au milieu de la haie de cactus, et dont le regard fauve le suivit, avec une expression ironique, aussi longtemps qu’il put l’apercevoir, le Chasseur n’eût conservé aucun doute sur les intentions terribles que les nègres révoltés méditaient contre l’habitation et ceux qui s’y trouvaient.  »
  • « Dans l’un de ses rôles il m’aimait profondément, il agissait à mon égard presque comme s’il était mon frère ; mon frère, il l’avait été, il l’était redevenu, mais pendant un instant il avait été un autre personnage qui ne me connaissait pas et qui, tenant les rênes, le monocle à l’œil, sans un regard ni un sourire, avait levé la main à la visière de son képi pour me rendre correctement le salut militaire !  »
Alphabet