Jaunâtre

Définition de « Jaunâtre »

jaunâtre (adj. des deux genres) : . Qui tire sur le jaune.
  • Cette étoffe est jaunâtre, de couleur jaunâtre.
  • Une teinte jaunâtre.

Citations

  • « Cependant au bout de la plaine, à la partie la plus basse de ce ciel ténébreux, le soleil jaunâtre révèle sa présence par de longs rayons, qu’il jette tout à coup au travers de cette grande intensité d’ombre ou nous sommes ; on le devine sans le voir et subitement l’obscurité semble s’être épaissie, par contraste, autour de ces raies lumineuses émanées de lui ; ce lever plein de mystère me rappelle beaucoup ceux qui m’ont été familiers jadis sur les côtes de Bretagne, ou sur les mers septentrionales à la saison des brumes.  »
  • « Mademoiselle Judici tenait du sang paternel cette peau jaunâtre au jour, qui le soir, aux lumières, devient d’une blancheur éclatante, des yeux d’une grandeur, d’une forme, d’un éclat oriental, des cils fournis et recourbés qui ressemblaient à de petites plumes noires, une chevelure d’ébène, et cette majesté native de la Lombardie qui fait croire à l’étranger, quand il se promène le dimanche à Milan, que les filles des portiers sont autant de reines.  »
  • « Mais le cheval donna un vigoureux coup de reins et de jarrets, et deux secondes après reparut aux yeux effrayés des veneurs qui l’avaient vu s’enfoncer sans pouvoir lui porter secours, bourbeux, crotté, couvert d’une croûte jaunâtre, ainsi que son malheureux cavalier, dont les vêtements, les mains, le visage, avaient disparu sous la même enveloppe, et qui ressemblait ainsi à cet homme pétri de limon que Prométhée essaya de créer.  »
Alphabet