Ibis

Définition de « Ibis »

(On prononce l'S.) n. m. Oiseau de l'ordre des Échassiers au bec long.
  • Dans l'ancienne Égypte, l'ibis était un oiseau sacré.
  • L'ibis rouge, rose.

Citations

  • « Et les oiseaux du désert ou de l’espace, les flamants dont les plumes roses, les cous tendus, s’envolent en triangle sur des échappées du Nil bleu et de ciel pâle, les ibis au long bec qui rêvent perchés sur les sphinx immobiles, tous prenaient la même physionomie banale parmi les paons blancs vaniteusement étalés et les petits canards chinois délicatement peints qui barbotaient à l’aise dans leur lac minuscule.  »
  • « Puis, intervertissant les rôles de la façon la plus déplorable, il affirmait que maître Bocaille, le pharmacien, n’était qu’un ibis dégénéré, puisqu’il était contraint de se servir d’un instrument pour infiltrer ce remède si simple que, suivant Hérodote, l’oiseau sacré s’administrait lui-même avec l’unique secours de son bec allongé.  »
  • « Sous les corniches branlantes, où se posaient paresseusement les ibis indolents, sous les frontons ébréchés autour desquels les gypaètes décrivaient de larges cercles, il restait quelque chose de la vénération des hommes d’Egypte pour leurs dieux détrônés.  »

Ibis

Ibis. Tautanus. Le désir de trouver la raison du respect que portait aux ibis l’antique et superstitieuse Égypte jeta la plus grande confusion dans l’histoire de ces oiseaux, qu’on voyait représentés parmi les hiéroglyphes, sur tous les monuments, et dont on trouvait des momies soigneusement conservées dans des cryptes particulières. On attribua à la reconnaissance un culte qu’il ne paraissait pas naturel d’attribuer au plus inexplicable caprice. Hérodote et les Grecs imaginèrent que l’on vénérait, dans les ibis, le fléau des serpents, et les modernes reconnurent les prétendues destructrices des malfaisants reptiles dans certains courlieux, hérons et grues, qui sur les bords du Nil se nourrissaient de couleuvres ou de lézards. Une sorte de rapport dans les formes semblait justifier la méprise, lorsqu’en histoire naturelle on jugeait sur l’aspect extérieur. Cependant une armée française pénètre dans les monuments religieux du temps des Pharaons ;... (suite)

Alphabet