Herser

Définition de « Herser »

(H est aspirée.) v. tr. Soumettre la terre à l'action de la herse.
  • On n'a pas hersé ce champ.

Le participe passé s'emploie en termes de Blason et se dit d'un Château représenté avec une herse.

  • Il porte de gueules au château d'or hersé de sable.

Citations

  • « Par places, des sillons d’argile imperméable faisaient entre les rais des champs des flaques d’eau qui s’allumaient vaguement sous des clartés errantes, tandis qu’à d’autres endroits des pièces de terre moissonnées en juillet et qu’on n’avait pas eu le temps de herser étaient revêtues de chaumes grisâtres, hérissés, et qui revêtaient la terre de leur rude toison, pareille à une livrée de misère.  »
  • « Saint Clément dont la mort extraordinaire fait presque oublier une vie tout entière adonnée à herser les âmes; et Durtal se rappelait le récit de Voragine.  »
  • « Oui, c’est justement la différence qu’il y a entre herser et labourer, dit le sergent avec un sourire caustique.  »
Alphabet