Havresac

Définition de « Havresac »

(H est aspirée.) n. m. Sac dans lequel chaque fantassin enfermait les effets à son usage, et qui se portait sur le dos à l'aide de deux bretelles.
  • Le havresac d'un soldat.
  • Faire la revue des havresacs.
Ce mot n'est plus employé dans l'administration militaire, le havresac ayant été remplacé par le sac.
Il se dit encore du Sac que les gens de métier, en courant le pays, portent sur le dos avec des bretelles, et où ils mettent leurs provisions, leurs ustensiles, leurs outils.

Citations

  • « Toute la morte-saison, je multiplie mes courses ; je détache des toits des vieilles masures et des cailloux des harmas, les constructions des deux Maçonnes ; j’en bourre mes poches, j’en remplis ma boite, j’en charge le havresac de Favier, j’en récolte assez pour encombrer toutes les tables de mon cabinet ; et lorsqu’il fait trop froid, que l’âpre mistral souffle, je déchire la fine étoffe des cocons pour m’informer de l’habitant.  »
  • « Un matin d’hiver, rentrant du guet à la pointe du jour, avec un lièvre que je venais de tuer encore chaud dans mon havresac, je pensais au moyen d’attraper les quinze francs du gouverne­ment, lorsque je m’en vais voir les pas d’un gros loup, dont les pieds de devant étaient fortement empreints dans la terre humide.  »
  • « Il faut avoir, premièrement, un bon havresac de soldat, puis une chaîne d’arpenteur, une lime, des pinces, une boussole, et trois marteaux, passés dans une ceinture qui se dissimule sous la redingote, et vous préserve ainsi de cette apparence originale, que l’on doit éviter en voyage.  »
Alphabet