Hardi

Définition de « Hardi »

(H est aspirée.) adj. qui est audacieux, entreprenant, qui se hasarde courageusement, qui ose beaucoup.
  • Hardi comme un lion.
  • De hardis aventuriers.
  • Il est très hardi auprès des femmes.
  • Il fut très hardi dans ses réponses.
  • Un hardi réformateur.

On dit de même.

  • Être hardi à parler, à entreprendre, etc.
  • C'est un hardi joueur, se dit d'un Homme qui joue ordinairement gros jeu, ou qui joue une grosse somme avec un jeu médiocre.
  • On dit dans le même sens.
  • Être hardi au jeu.

Il se dit quelquefois pour Ferme, intrépide, assuré.

  • Avoir la mine hardie, la contenance hardie.

Il se dit aussi pour Insolent, impudent, effronté.

  • C'est être bien hardi que répondre de la sorte.
  • Cette fille a l'air hardi.
  • Manières hardies.
  • Ton hardi.
  • C'est un hardi coquin, un hardi menteur, etc.

Il se dit encore, surtout dans le premier sens, des Choses qui sont faites ou dites hardiment.

  • Action hardie.
  • Attaque hardie.
  • Entreprise hardie.
  • De hardis projets.
  • Il a fait un coup bien hardi.
  • Discours hardi.
  • Le mot est hardi.
  • Réponse, parole hardie.

Il se dit particulièrement des Propositions, des opinions, des doctrines, etc., qu'il est difficile ou dangereux de soutenir.

  • Cette proposition me paraît bien hardie.
  • Il mit en avant les idées les plus hardies.

Il se dit également, dans les ouvrages d'esprit, de Ce qui est heureusement hasardé, de ce qui s'élève au-dessus des règles communes.

  • Pensée hardie.
  • Figure, métaphore, image hardie.
  • Expression hardie.
  • Le style de cet auteur est hardi.

Il se dit aussi par euphémisme de Certains écrits ou de certains spectacles qui ont quelque chose de risqué, qui choquent les convenances.

  • Il y a dans ce roman des passages hardis qui risquent de faire scandale.
  • Cela est bien hardi, se dit quelquefois d'une Licence, d'une alliance de mots, etc.
  • , que la critique ne saurait approuver, mais qu'elle n'ose condamner.

Il se dit aussi, en termes de Beaux-Arts ou d'Arts, en parlant de la Manière d'exécuter, d'opérer, et signifie Qui est libre, franc, qui ne marque point d'hésitation, de timidité.

  • Ce chirurgien a la main hardie.
  • Ce peintre a le pinceau hardi, une manière hardie, la touche hardie.
  • Dessin hardi.
  • Ce musicien a le jeu hardi.
  • Exécution hardie.

Fig.,

  • C'est une plume hardie, il a la plume hardie, etc.

  • , se dit d'un Auteur qui a un style hardi, qui emploie souvent des expressions hardies; ou d'un Auteur qui écrit librement sur des matières délicates.
  • Il se dit encore, en termes de Beaux-Arts, de Certains ouvrages qui ont quelque chose d'extraordinaire et de risqué.

    • Il y a dans ce tableau des poses très hardies.

    Il se dit aussi des Ouvrages d'architecture qui sont d'une légèreté, d'une élégance que leur masse ou leur élévation, etc.

    • , ne semble pas comporter.
    • Voilà une voûte bien hardie.
    • Une construction d'une élégance hardie.
    • Hardi! s'emploie comme interjection pour encourager.
    • Hardi, les gars! Hardi, les enfants!

    Citations

    • « Elle chercha la maîtresse, et, comme le soleil éclairait déjà la moitié de la cour, elle mit la main en travers, les doigts joints, au-dessous de ses cheveux relevés en casque, et elle descendit, tandis que les écolières s’écartaient et levaient haut la tête, pour regarder ces cheveux ardents comme une châtaigne de septembre, et ce visage maternel, grave et hardi, qui devenait incroyablement doux quand elle disait bonjour, du coin de l’œil, à des amies de son enfant, et qui devint pareil à la figure de la Mater Dolorosa, quand elle aperçut, entre deux petites bien portantes, sa fille elle-même, la pâle Anna Le Floch.  »
    • « Alors je ne voyais même plus une cuisse, mais le col hardi d’un cygne, comme celui qui dans une étude frémissante cherche la bouche d’une Léda qu’on voit dans toute la palpitation spécifique du plaisir féminin, parce qu’il n’y a qu’un cygne et qu’elle semble plus seule, de même qu’on découvre au téléphone les inflexions d’une voix qu’on ne distingue pas tant qu’elle n’est pas dissociée d’un visage où l’on objective son expression.  »
    • « Heureux de trouver son couvert mis chez Aurélie, Couture à qui Finot, l’homme habile, ou si l’on veut heureux entre tous les parvenus, donnait de temps en temps quelques billets de mille francs, était seul assez calculateur pour offrir son nom à madame Schontz qui l’étudiait, pour savoir si le hardi spéculateur aurait la puissance de se frayer un chemin en politique, et assez de reconnaissance pour ne pas abandonner sa femme.  »
    Alphabet