Hangar

Définition de « Hangar »

(H est aspirée.) n. m. Construction en appentis ou isolée, formée d'un toit élevé sur des piliers de pierre ou sur des poteaux, et ordinairement destinée à servir d'abri à des charrettes, à des récoltes, à des marchandises ou encore à des appareils d'aéronautique.
  • Construire un hangar dans la cour d'une ferme.
  • Placer une charrette sous le hangar.
  • Mettre des marchandises sous un hangar, sous des hangars.
  • Hangar d'aviation.

Citations

  • « Je dépense en vain les meilleures années de ma vie, pensa-t-il, et il se rappela que les voisins, comme il l’avait entendu dire à sa vieille bonne, l’appelaient imbécile, que dans son bureau, il n’y avait déjà plus d’argent, que les nouvelles machines à battre qu’il avait fait installer, à la risée de tous les paysans, sifflèrent seulement et ne travaillèrent pas, quand, devant une nombreuse assistance on les fit monter pour la première fois dans le hangar à battre ; que de jour en jour il fallait attendre l’arrivée du tribunal pour l’inventaire du domaine qu’il avait engagé et dont il avait laissé passer le terme dans son enthousiasme pour de nouvelles entreprises d’exploitation.  »
  • « Chapitre 7 La berloque Pendant la soirée du lendemain, qui était, comme nous l’avons dit, un samedi, une assemblée de nègres, moins joyeuse que celle que nous venons de quitter, était réunie sous un vaste hangar, et, assise autour d’un grand foyer de branches sèches, faisait tranquillement la berloque, comme on dit dans les colonies ; c’est-à-dire que, selon ses besoins, son tempérament ou son caractère, l’un travaillait à quelque ouvrage manuel destiné à être vendu le lendemain, l’autre faisait cuire du riz, du manioc ou des bananes.  »
  • « En quelques minutes, il fut au milieu de la petite place de l’Ardésie, où il n’y avait pas même une maison d’autrefois avec un beau long toit, une fenêtre à meneau ou une tourelle, mais une épicerie neuve, un bureau de tabac neuf, deux masures repeintes et maquillées à la chaux, et un hangar énorme, magasin abandonné de la Commission des Ardoisières, et dont la charpente, effondrée par endroits, laissait passer le soleil, les étoiles et la pluie.  »
Alphabet