Hamac

Définition de « Hamac »

(H est aspirée et on prononce le C.) n. m. Sorte de lit formé d'un morceau de toile ou d'un filet, suspendu horizontalement à deux points fixes par ses extrémités, de manière à pouvoir se balancer.
  • Coucher dans un hamac.
  • Le hamac d'un matelot.

Citations

  • « Chacun était, depuis une heure à peu près, bercé dans son hamac par le roulis des vagues ioniennes, lorsqu’une balle siffla dans nos cordages et troua la voile du petit foc ; elle fut suivie immédiatement d’une autre balle, qui se fit jour à travers notre voile de misaine l’homme de garde s’était endormi, sans doute, et nous avions rencontré un bâtiment qui nous mettait sa carte ; était-ce un vaisseau, une frégate, une chaloupe canonnière ?  »
  • « En cas de trop grande résistance de ma part, c’était encore à Tom qu’on avait recours ; alors il entrait dans le salon, et avait l’air de m’emporter malgré tout le monde ; je sortais en grommelant, et Tom me couchait dans un hamac qu’il balançait en me contant toutes sortes d’histoires qui m’endormaient ordinairement à la première syllabe ; puis ma bonne mère venait et me transportait du hamac dans mon lit.  »
  • « Parfois un pont suspendu, formé par un arbre abattu, est le seul chemin pour traverser un précipice effroyable au fond duquel mugit un torrent aux eaux tumultueuses ; si bien que le cœur vous manque à le considérer ; et ce pont lui-même, suspendu par des cordes après lesquelles se sont enlacées des lianes, se balance comme un hamac sous les pieds du voyageur blêmissant.  »
Alphabet