Galopade

Définition de « Galopade »

galopade (n. f.) : Action de galoper.
  • Ce cheval a la galopade fort belle.

  • Faire une galopade, Faire une petite course au galop.
  • Il se dit aussi d'un Certain espace qu'on parcourt en galopant.

    • D'ici là il n'y a qu'une galopade.

    Citations

    • « Cela venait lentement, capricieusement, et les deux jeunes gens, qui s’étaient engagés dans le massif, purent voir passer tout près d’eux, avec des craquements de cuir neuf, un bruit de mors fièrement secoués et blancs d’écume comme après une galopade furieuse, deux bêtes superbes portant un couple humain étroitement uni par le rétrécissement du sentier ; lui, soutenant d’un bras la taille souple moulée dans un corsage de drap sombre, elle, la main à l’épaule du cavalier et sa petite tête en profil perdu sous le tulle à demi retombé de la voilette appuyée dessus tendrement.  »
    • « Et, lorsqu’elle partit enfin, il était déjà repris par d’autres affaires, dans l’extraordinaire tumulte de cette halle aux capitaux, au milieu du défilé des gens de Bourse, de la galopade de ses employés, des jeux de ses petits-enfants, qui venaient d’arracher la tête de la poupée, avec des cris de triomphe.  »
    • « Les lames jaillissaient de la nuit, portant une lueur spectrale à leur crête cette lueur de l’écume effervescente qui, dans un mol éclair, désignait férocement, par-dessus le frêle corps du navire, la ruée, l’écroulement bouillonnant, puis la galopade en fuite éperdue de chaque lame.  »
    Alphabet