Galop

Définition de « Galop »

(On ne prononce pas le P.) n. m. La plus élevée et la plus rapide des allures du cheval, qui n'est proprement qu'une suite de sauts en avant.
  • Un cheval qui va au galop, qui va bien le galop.
  • Le petit galop.
  • Le grand galop.
  • Le galop de chasse.
  • Un cheval qui a le galop aisé, qui a le galop rude.
  • Mettre un cheval au galop.
  • Son cheval prit le galop, se mit au galop.
  • Au galop!
  • Un temps de galop, Un court espace parcouru au galop.
  • Faisons un temps de galop.

Fig.,

  • Aller le grand galop à l'hôpital, Faire tout ce qu'il faut pour se ruiner promptement.
  • Fig. et fam.,
    • Aller, courir le galop, le grand galop, se dit d'une Personne qui marche, qui lit ou qui parle avec précipitation.
    • Si vous courez ainsi le galop, je ne pourrai vous suivre.

    Il se dit, par analogie, d'une Danse d'origine hongroise à deux temps et d'un mouvement vif.
    Il se dit également d'un Air sur lequel on danse le galop.
    Fig. et popul.,

    • Donner, recevoir un galop, Donner, recevoir une réprimande.

    • Citations

      • « Si l’oreille était étonnée, les yeux ne l’étaient pas moins ; quelques torches funèbres allumées au coin des rues et jetant une lumière capricieuse montraient des gens armés et à cheval qui passaient au galop en écrasant la foule : ils couraient se réunir sur la place de Saint-Pierre ; des tuiles les frappaient quelquefois dans leur passage, mais, ne pouvant atteindre le coupable éloigné, ces tuiles tombaient sur le voisin innocent.  »
      • « On referma la portière, les laquais en superbe livrée grimpèrent à l’arrière du véhicule, les piqueurs éperonnèrent leur monture, les postillons firent claquer leur fouet, les chevaux filèrent soudain à un trot furieux qui menaçait de redevenir un grand galop à brève échéance, et le véhicule s’éloigna à vive allure, suivi par les deux cavaliers qui allaient, eux aussi, à fond de train.  »
      • « Leurs chevaux avaient déjà franchi huit lieues au galop ; ils coururent assez bien jusqu’à Saint-Ouen-l’Aumône, mais dans la traverse du village, Belle-Rose sentit sa jument trébucher sous lui ; au même instant, le cheval de Cornélius butta et s’abattit sur les genoux ; deux coups d’éperons les firent se relever, et les animaux bondirent en hennissant de douleur.  »
      Alphabet