Galon

Définition de « Galon »

galon (n. m.) : Tissu d'or, d'argent, de soie, de fil, de laine, etc., qui a plus de corps qu'un simple ruban, et que l'on met au bord ou sur les coutures des vêtements, des meubles, etc., soit pour les empêcher de s'effiler, soit pour servir d'ornement.
  • Un galon d'or, d'argent, de soie.
  • Un habit tout couvert de galon.
  • Veston, chapeau bordé d'un galon.

Il se dit spécialement de Bandes de laine, d'argent ou d'or que portent les officiers et les sous-officiers sur les manches de leur uniforme et sur leur képi ou casquette pour distinguer les grades.

  • Les galons de caporal, de sergent, d'adjudant, d'aspirant (dans la Marine).
  • Un capitaine porte au képi trois galons.
  • Un médecin a quatre galons.

Prov. et ironiq.,

  • Quand on prend du galon, on n'en saurait trop prendre, On ne saurait trop profiter d'une chose avantageuse, ou honorifique, trop se procurer d'une chose utile ou agréable.

  • Citations

    • « Malheureusement aussi, les exclamations bruyantes de l’ivrogne en reconnaissant tour à tour la borne et le marteau brisé, et en retrouvant le galon de son habit, ses jeux de physionomie, très significatifs, suffirent amplement à le trahir, à donner l’assurance au valet qu’il avait été bien inspiré, qu’il avait là devant lui son ivrogne de la veille et que cet ivrogne avait certainement surpris quelque chose puisqu’il revenait là le matin même avec ce compagnon à face d’ivrogne et qui lui était inconnu.  »
    • « On voit bien encore çà et là le spectre d’un montagnard à cheveux gris, aux traits altérés et à la taille courbée par l’âge, couvert d’un antique chapeau à cornes, bordé d’un ruban de fil blanc au lieu de galon d’argent ; son manteau, son justaucorps et ses hauts-de-chausses sont d’un rouge sale ; sa main flétrie soutient une arme des anciens temps, appelée hache de Lochaber, c’est-à-dire une longue perche terminée par un fer en forme de hache à croc.  »
    • « Puis il jeta par là-dessus son manteau d’écarlate, et se mit sur la tête une montera de velours vert, garnie d’un galon d’argent ; il passa le baudrier sur ses épaules, avec sa bonne épée tranchante ; il attacha à sa ceinture un grand chapelet qu’il portait toujours sur lui ; et, dans ce magnifique appareil, il s’avança majestueusement vers le vestibule, où le duc et la duchesse, déjà levés, semblaient être venus l’attendre.  »
    Alphabet