Galamment

Définition de « Galamment »

galamment (adv.) : D'une manière galante, en galant homme.
  • Il a agi galamment.
  • En user galamment.
  • Se conduire galamment.

Il signifie quelquefois Avec goût, avec élégance,

  • S'habiller galamment.

Il a vieilli.
Il signifie encore Habilement, adroitement, avec une délicatesse heureuse.

  • Il s'est tiré galamment de ce mauvais pas.
  • Il a mené cette affaire-là fort galamment.

Citations

  • « Et voilà qu’un matin, comme il se croyait bien seul, il se mit à faire des mouvements singuliers : quelques petits bonds d’abord, puis une révérence ; puis il battit, de sa jambe grêle, un entrechat encore alerte, puis il commença à pivoter galamment, sautillant, se trémoussant d’une façon drôle, souriant comme devant un public, faisant des grâces, arrondissant les bras, tortillant son pauvre corps de marionnette, adressant dans le vide de légers saluts attendrissants et ridicules.  »
  • « Lorsque le calife fut revenu de la stupeur que lui avait causée d’abord cette étrange apparition, il s’inclina galamment de toute la longueur de son cou, et se plantant sur ses jambes grêles du moins mal qu’il le put, il répondit : Madame la chouette, d’après vos paroles, je ne crois pas me tromper en voyant en vous une personne dont les infortunes semblent avoir beaucoup d’analogie avec les nôtres.  »
  • « Ainsi que dans un carrousel, les damoiselles et les dames étaient assises en cercle aux places d’honneur ; leurs bons époux et leurs tenants, postés derrière elles, tout entiers aux petits soins, échangeaient force courtoisies, épiant le moindre geste du doigt, la moindre œillade, signe de satisfaction et de plaisir, pour applaudir galamment le motet ou le ménétrier qui charmait leur amie.  »
Alphabet