Gain

Définition de « Gain »

gain (n. m.) : Profit que l'on tire d'une entreprise, d'un travail, d'un commerce, d'une vente, etc.
  • Gain considérable.
  • Gain médiocre.
  • Gain illicite.
  • Gain honnête.
  • Travailler pour le gain.
  • Vivre de son gain.
  • Il est âpre au gain.
  • L'amour du gain.
  • L'appât du gain.
  • Il a dépensé en un mois le gain de dix années.

Il signifie aussi Heureux succès, victoire, avantage que l'on a dans une entreprise, dans la poursuite d'une affaire.

  • Le gain d'une bataille.
  • Le gain d'un procès.

On dit de même, en termes de Jeu,.

  • Le gain d'une partie, le gain de la partie.
  • Se retirer sur son gain, Quitter le jeu lorsqu'on a gagne.
  • Gain de cause se dit de l'Avantage que l'on obtient dans un procès, et, par extension, dans un débat quelconque.
  • Il a eu, on lui a donné, il a obtenu gain de cause.

Citations

  • « Ce n’est pas le manque de patriotisme qui pousse l’émigrant canadien vers les États-Unis ; ce n’est pas l’amour exagéré des richesses ni l’appât d’un gain énorme ; c’est une raison qui prime toutes celles-là : c’est le besoin, l’inexorable besoin d’avoir chaque jour sur la table le morceau de pain nécessaire pour nourrir sa famille ; et c’est vers le pays qui fournit du travail à l’ouvrier que se dirige naturellement celui qui ne demande qu’à travailler pour gagner honnêtement un salaire raisonnable qui lui permet de vivre sans demander l’aumône.  »
  • « La seconde, madame Frédéric, qui, dans sa rigidité maussade de veuve, se plaisait aux idées de désastre, jurait en phrases brèves, que la journée était perdue : on ne verrait pas quatre chats, on pouvait fermer les armoires et s’en aller ; prédiction qui assombrissait la face plate de Marguerite, très âpre au gain, tandis que Clara, avec ses allures de cheval échappé, rêvait déjà d’une partie au bois de Verrières, si la maison croulait.  »
  • « Et ni l'honneur, ni le gain qu'elles promettent, n'étaient suffisants pour me convier à les apprendre; car je ne me sentais point, grâces à Dieu, de condition qui m'obligeât à faire un métier de la science, pour le soulagement de ma fortune; et quoique je ne fisse pas profession de mépriser la gloire en cynique, je faisais néanmoins fort peu d'état de celle que je n'espérais point pouvoir acquérir qu'à faux titres.  »
Alphabet