Gaillardise

Définition de « Gaillardise »

gaillardise (n. f.) : Gaieté avec une pointe de vanterie.
  • Il a fait cela par gaillardise, par pure gaillardise.
  • Ce n'est qu'une gaillardise.

Il se dit aussi des Discours, des propos un peu libres.

  • Dire des gaillardises.

Citations

  • « Tout ce que nous venons de dire ici n’est pas pour écorner le piédestal de Molière ; nous ne sommes pas assez fou pour aller secouer ce colosse de bronze avec nos petits bras ; nous voulions simplement démontrer aux pieux feuilletonistes, qu’effarouchent les ouvrages nouveaux et romantiques, que les classiques anciens, dont ils recommandent chaque jour la lecture et l’imitation, les surpassent de beaucoup en gaillardise et en immoralité.  »
  • « Aussi fut-ce seulement par bonne éducation et gaillardise, qu’après nous avoir éconduits gentiment, il cria à la cantonade et d’une voix de stentor, de la porte, à Swann qui était déjà dans la cour : Et puis vous, ne vous laissez pas frapper par ces bêtises des médecins, que diable !  »
  • « Les rêves de l’enfance, les plans de l’adolescence sont abandonnés après une rencontre de dix minutes et les arts et sciences et la gaillardise masculine professionnelle cèdent aussitôt à deux yeux doux et à une voix caressante.  »
Alphabet