Gagne-petit

Définition de « Gagne-petit »

gagne-petit (n. m.) : Rémouleur, celui dont le métier est d'aller par les rues pour aiguiser des couteaux, des ciseaux, etc.
  • J'ai des ciseaux à repasser, faites venir ce gagne-petit.

Il se dit plus communément aujourd'hui do Ceux dont le métier rapporte peu de chose.

  • Ce sont des gagne-petit.

Citations

  • « Ses journées au rythme trop lent, la lenteur de ses autobus, ses administrations somnolentes, les pertes de temps que multiplie à chaque pas un mol laisser-aller, l’oisiveté de ses cafés de garnison, ses politicailleries à courtes vues, son artisanat de gagne-petit, ses bibliothèques aux rayons veufs de livres, son goût du déjà vu et sa méfiance envers toute surprise capable de troubler ses douillettes habitudes : voilà ce qui a succombé devant le train d’enfer que menait, contre nous, le fameux dynamisme d’une Allemagne aux ruches bourdonnantes.  »
  • « Le patricien et le gagne-petit, le duc et pair et le robin, les gens de la cour et les gens de la ville, comme on parlait autrefois, tous sont sujets de cette fée.  »
Alphabet