Gager

Définition de « Gager »

gager (v. tr.) : Déposer quelque chose comme gage qui sera attribué au gagnant dans une contestation. On dit aussi absolument
  • Gager avec quelqu'un, contre quelqu'un.

Il vieillit.
Elliptiq. et fam.,

  • Gage que si, gage que non, Je gage que si, je gage que non.
  • Il signifie aussi Payer par an, par mois pour un service domestique ou autre.
    • C'est un homme que j'ai gagé pour cela.
    • Le gagez-vous pour cela?

    Fam.,

    • Il semble qu'il soit gagé pour faire telle chose.
    Il semble qu'il soit payé pour cela.

    Citations

    • « Certes, au coup de semonce de la frégate, la Finette s’était bien gardée de montrer ses couleurs à la corne d’artimon et, moins encore, de hisser en tête du grand mât le guidon de César Christiani : un Christ d’or sur fond rouge ; mais les lignes et l’allure du corsaire n’étaient ignorées d’aucun officier de la marine britannique et l’on pouvait gager que le commandant de ce maudit bateau se réjouissait déjà d’envoyer César Christiani et son équipage sur les pontons d’Angleterre.  »
    • « Je suis pourtant prêt à gager toutes les peaux que je prendrai cette saison, que Judith ne hasarde pas ses jolis petits pieds dans le voisinage de cette boue noire ; la coquette est plutôt assise sur le bord de quelque source, arrangeant ses cheveux, et occupée à admirer elle-même sa beauté, et à s’armer de dédain pour nous autres hommes.  »
    • « Au reste, je vous prends si peu pour des benêts, et je suis si persuadé de la vérité de ce que j’avance, que je suis prêt de gager avec qui voudra le souper pour nous six, et de m’en rapporter même à la décision de qui bon vous semblera.  »
    Alphabet