Gâchis

Définition de « Gâchis »

gâchis (n. m.) : Mortier fait de plâtre, de chaux, de ciment délayé avec de l'eau.
Par analogie, il se dit d'un Terrain détrempé par la pluie.
  • On patauge dans ce gâchis.
  • Le dégel cause bien du gâchis.

Il se dit, figurément et familièrement, d'une Situation inextricable résultant d'un mélange d'éléments divers qui interviennent dans une affaire, la compliquent et se contrarient.

  • Nous voilà dans un beau gâchis financier.
  • Gâchis politique.

Citations

  • « Non que la perte irrémédiable de sa voiture et que le triste état dans lequel se trouvait un superbe demi-sang qui, blessé, se débattait à grand bruit dans l’emmêlement des traits, des harnais et des brancards éclatés, fussent susceptibles de la réduire au désespoir, mais bien évidemment l’idée seule que son aimable personne aurait pu, à quelques secondes près, se trouver mêlée à tout ce cruel et dangereux gâchis, devait augmenter dans des fortes proportions sa naturelle mélancolie.  »
  • « Pendant dix années, la pluie des millions n’avait pas cessé, les réfectoires de marbre, les dortoirs égayés de peintures claires, les façades monumentales comme des Louvres, les jardins fleuris de plantes rares, dix années de travaux superbes, dans un gâchis incroyable d’entrepreneurs et d’architectes ; et elle était bien heureuse, soulevée par le grand bonheur d’avoir désormais les mains nettes, sans un centime.  »
  • « Cet effroyable gâchis commercial est si bien apprécié à Paris, qu’à moins d’être intéressé dans la faillite pour une somme capitale, tout négociant, quelque peu affairé qu’il soit, accepte la faillite comme un sinistre sans assureurs, passe la perte au compte des profits et pertes, et ne commet pas la sottise de dépenser son temps ; il continue à brasser ses affaires.  »
Alphabet