Faisceau

Définition de « Faisceau »

faisceau (n. m.) : Assemblage de certaines choses de même nature et de forme allongée liées ensemble.
  • Faisceau de lattes.
  • Lier en faisceau.

En termes d'Anatomie,.

  • Faisceau de muscles, de nerfs.
  • Faisceau musculaire.

Au pluriel, il se dit absolument des Faisceaux de verges avec une hache au milieu qui étaient, chez les anciens Romains, le symbole de la puissance des consuls et des dictateurs.

  • Les licteurs portaient douze faisceaux devant les consuls, et vingt-quatre devant le dictateur.

Il se dit par extension, en termes militaires, d'un Assemblage de trois fusils qu'on forme en engageant les baïonnettes les unes dans les autres, de manière qu'ils soutiennent ceux qu'on appuie sur eux.

  • Mettre les fusils en faisceau.
  • Former les faisceaux.
  • Rompre les faisceaux.

En termes de Physique,

  • Faisceau de rayons lumineux, Cône de rayons lumineux qui partent d'un même point.
  • Faisceau aimanté ou.
  • magnétique, Réunion d'aimants naturels ou artificiels.

  • Citations

    • « Mais, aigle, chamois et renard, impassibles, invariables, indifférents spectateurs du grand drame humain qui se déroule sous leurs yeux, sont des animaux réduits à l’instinct et voués à la solitude ; les civilisations primitives, antiques, maternelles, pourrait-on dire, les civilisations de l’Inde, de l’Egypte, de l’Etrurie, de l’Asie Mineure, de la Grèce et du Latium, en réunissant leurs sciences, leurs religions, leurs arts, leurs poésies, comme un faisceau de lumières qu’elles ont secoué sur le monde pour éclairer à son berceau et dans ses développements la civilisation moderne, ont laissé les renards dans leurs terriers, les chamois sur leurs cimes, les aigles au milieu de leurs nuages ; pour eux, en effet, le temps passe, mais il n’y a pas de mesure ; pour eux, les sciences fleurissent, mais il n’y a pas de progrès ; pour eux, les nations naissent, grandissent et tombent, mais il n’y a pas d’enseignement.  »
    • « Il y avait au centre un faisceau de tourelles aiguës dont quelques-unes, ruinées à diverses hauteurs, dentelaient leurs sommets où des forêts de plantes pariétaires pendaient comme des chevelures ; au-dessus de ce groupe, la frêle pointe d’un beffroi piquait les nuages ; il y avait enfin, du côté de l’orient, une longue muraille, percée symétriquement de fenêtres ogives, et qui, dessinant au loin sa riche perspective, figurait le fantôme d’une cathédrale gothique.  »
    • « Les hautes échelettes avaient été enlevées ; dans celles de côté on avait entrelacé des branches de sapins ; de chaque coin pendaient des guirlandes de verdure que soutenaient quatre des plus beaux cousins ; tout au milieu de la voiture s’élevait la reine de la fête, faisceau énorme de six pieds de hauteur, composé des plus beaux épis que le bon Dieu avait fait mûrir, et des plus jolies fleurs qui décoraient encore les prés.  »
    Alphabet