Factionnaire

Définition de « Factionnaire »

factionnaire (n. m.) : T. militaire. Soldat qui est en faction.
  • Le factionnaire ne voulut point me laisser passer.
  • On plaça des factionnaires à toutes les avenues.
  • Relever un factionnaire.

Citations

  • « Mais la respiration s’arrêta dans sa poitrine, tout son être frémit, comme sous l’action d’une flamme mystérieuse, et tous les objets autour de lui se recouvrirent soudain d’une sorte de brume ; le trottoir se soulevait et fuyait sous ses pas, tandis que les chevaux et les calèches s’immobilisaient brusquement ; le pont sous ses yeux s’étirait, se gondolait et son arc se rompait ; les maisons se retournaient et se dressaient sur leurs toits ; la guérite du factionnaire tombait à la renverse, tandis que sa hallebarde, ainsi que les lettres dorées et les ciseaux peints d’une enseigne paraissaient à Piskariov suspendus à ses propres cils.  »
  • « A la demande de Dunwoodie, des ordres avaient été donnés au factionnaire qui gardait la porte de ce dernier appartement, d’y laisser entrer en tout temps les membres de la famille du prisonnier, et César, comme étant à leur service, avait la même permission ; mais il était strictement enjoint de ne laisser arriver jusqu’à lui aucune autre personne, sans un ordre spécial, qui ne devait être accordé qu’après un mûr examen.  »
  • « Les pas cadencés de la sentinelle retentissaient avec un bruit monotone sur la dalle, de long en large, rappelant à Barnabé la garde qu'il avait montée lui-même une heure auparavant ; et, chaque fois que le factionnaire passait et repassait devant la porte, son ombre obscurcissait tellement le caveau que, quand elle disparaissait, il semblait que le jour revenait : c'était comme une nouvelle aurore.  »
Alphabet