Fac-similé

Définition de « Fac-similé »

fac-similé (n. m.) : Expression empruntée du latin : Fais semblable. Reproduction exacte, imprimée, gravée, ou photographiée, d'une pièce d'écriture, d'une signature, d'un dessin, etc.
  • On a joint aux œuvres posthumes de cet auteur un fac-similé de son écriture.
  • Des fac-similés.

Citations

  • « La fraise était taillée uniquement dans des couvertures bleues du journal la Nature, dont le titre surgissait en maints endroits ; le loup présentait sur toute sa surface un groupe compact et nombreux de signatures différentes imprimées en fac-similé ; sur le sommet de la toque, le mot Tremble s’étalait en forts caractères, visibles pendant certains mouvements de tête du jeune homme, qui, ainsi paré, ressemblait à un seigneur de charade fait pour hanter la cour des derniers Valois.  »
  • « Et il fit au banquier le récit de ce qui s’était passé au vieux cimetière de Trieste, comment il avait pu s’emparer d’un pigeon voyageur, la manière dont un billet chiffré il en avait gardé le fac-similé, était tombé entre ses mains, de quelle façon il avait reconnu la maison du destinataire de ce billet.  »
  • « En mettant de côté un certain je ne sais quoi de fringant dans les manières qu’on pourrait définir genre calicot, faute d’un meilleur mot, le genre de ces individus me parut un exact fac-similé de ce qui avait été la perfection du bon ton douze ou dix-huit mois auparavant.  »
Alphabet