Fabliau

Définition de « Fabliau »

fabliau (n. m.) : Genre de conte en vers, plaisant et satirique, usité dans la littérature du moyen âge.
  • Les anciens fabliaux.

Citations

  • « Celui de cette année m’arrive à l’instant, et j’y trouve un adorable fabliau que je vais essayer de vous traduire en l’abrégeant un peu.  »

Fabliau

Fabliau. Le fabliau, qui se nommait aussi fableas, fableaus, fableax, fabliax, flabel, flables, flavel, flaveau, flavelle, était une histoire faite à plaisir, un conte qu’au temps de la chevalerie le fableor, le fablaour ou le fabulateur, débitait à la table ou dans le salon d’un grand, pour divertir sa société. La gaieté et la naïveté sont les caractères distinctifs du fabliau, très différent de la fable, en cela surtout qu’il est dispensé d’être moral ; mais cette gaieté et cette naïveté y sont souvent portées jusqu’au cynisme. La chasteté qui régnait peut-être dans les mœurs de nos pères se fait désirer souvent dans le conte qu’ils affectionnaient. Le fabliau s’écrivait en vers. Il fut, dit-on, importé en France, comme les moulins à vent et la lèpre, à la suite des croisades. Ne se tromperait-on. pas ici, quant au fabliau ? Plusieurs sujets fabliaux ont été évidemment empruntés par nos fabulateurs aux Orientaux ; mais il... (suite)

Alphabet