Fâcher

Définition de « Fâcher »

fâcher (v. tr.) : Mettre en colère.
  • Prenez garde de le fâcher.
  • Il est bien fâché contre vous.
  • Avoir l'air fâché.
  • Écoutez-moi, je vous prie, sans vous fâcher.
  • Parlons sans nous fâcher.
  • C'est un homme qui se fâche de tout.
  • Se fâcher avec quelqu'un, Se brouiller avec lui.
  • Ces deux frères se sont fâchés.

Il signifie aussi Mettre dans le déplaisir, dans la peine.

  • Cet événement me fâche beaucoup.
  • Votre refus l'a un peu fâché.
  • Je vous ai fait mal; j'en suis bien fâché.
  • Je suis fâché que vous ne m'ayez pas prévenu.
  • Il est fâché de ne vous avoir pas rencontré.

On l'emploie quelquefois par une sorte d'ironie, dans certaines phrases familières.

  • Cela ne vous contente pas : j'en suis bien fâché.
  • Vous ne voulez pas venir : j'en suis fâché, j'irai sans vous.

Fam.,

  • Soit dit sans vous fâcher s'emploie lorsqu'on veut faire entendre à une personne que, si on lui dit quelque chose de peu flatteur, ce n'est cependant pas dans l'intention de la fâcher.
  • Soit dit sans vous fâcher, vous êtes quelquefois un peu brusque.

Il s'emploie quelquefois impersonnellement.

  • Il me fâche, il lui fâche de ou.
  • que, Je suis chagrin, je suis affligé, il est chagrin, il est affligé de.
  • Il me fâche de vous quitter.
Cet emploi tend à vieillir.

Citations

  • « Elle lui fit connaître par ses larmes et par ses lamentations l’excès de son désespoir ; et comme je conduisais tout secrètement, malgré le destin, qui avait juré la perte de Constancia, j’inspirai au géant des sentiments de douceur qu’il n’avait connus de sa vie ; de sorte qu’au lieu de se fâcher, il dit à la princesse qu’il lui donnait un an, pendant lequel il ne lui ferait aucunes violences ; mais que si elle ne prenait pas dans ce temps la résolution de le satisfaire, il l’épouserait malgré elle, et qu’ensuite il la ferait mourir ; qu’ainsi elle pouvait voir ce qui l’accommoderait le mieux.  »
  • « Mais au bout de quelques secondes, je sentis qu’en écrivant ce mot à maman, en m’approchant, au risque de la fâcher, si près d’elle que j’avais cru toucher le moment de la revoir, je m’étais barré la possibilité de m’endormir sans l’avoir revue, et les battements de mon cœur de minute en minute devenaient plus douloureux parce que j’augmentais mon agitation en me prêchant un calme qui était l’acceptation de mon infortune.  »
  • « Il retirait le capital aux uns pour le répartir entre tous les autres, il remuait les milliards, déplaçait d’un trait de plume la fortune du monde ; et cela, dans cette chambre nue, sans une autre passion que son rêve, sans un besoin de jouissance à satisfaire, d’une frugalité telle, que son frère devait se fâcher pour qu’il bût du vin et mangeât de la viande.  »
Alphabet