Ecclésiastique

Définition de « Ecclésiastique »

ecclésiastique (n. m.) : Nom d'un des livres de l'Ancien Testament.
  • Les préceptes de l'Ecclésiastique.

Citations

  • « Il eut donc une rapide conversation avec le juge ; et, après l’avoir instruit de ce qui se passait à la Conciergerie, relativement à Jacques Collin, il y descendit pour opérer cette confrontation de Trompe-la-Mort et de Madeleine ; mais il ne permit au soi-disant ecclésiastique de communiquer avec le condamné à mort qu’au moment où Bibi-Lupin, admirablement déguisé en gendarme, eut remplacé le mouton qui surveillait le jeune Corse.  »
  • « Malone avait entendu parler de lui ; il savait que le révérend Charles Mason était un ecclésiastique qui avait administré une paroisse de l’Eglise d’Angleterre, mais qu’il avait lâché cette besogne trop casanière après avoir construit lui-même une église et fait des prodiges dans son quartier afin de prêcher librement la doctrine chrétienne avec, en surimpression, la nouvelle science psychique.  »
  • « Il n’est pas indifférent de faire observer que Jacques Collin, vêtu comme un ecclésiastique qui ne s’astreint pas au costume, portait un pantalon noir, des bas noirs, des souliers à boucles en argent, un gilet noir, et une certaine redingote marron foncé, dont la coupe trahit le prêtre quoi qu’il fasse, surtout quand ces indices sont complétés par la taille caractéristique des cheveux.  »
Alphabet