Dauber

Définition de « Dauber »

dauber (v. tr.) : Battre à coups de poing.
  • Ces écoliers se sont bien daubés.

Il est populaire.
Il signifie, figurément et familièrement, Railler, dénigrer quelqu'un.

  • C'est un homme qui daube tout le monde.
  • Il a été cruellement daubé.

On dit aussi intransitivement.

  • Dauber sur quelqu'un.

Citations

  • « Pourtant, comme maintenant il était attaché au Nouvelliste, adversaire du Reporter, il eût été fort satisfait que Bobby ne fût pas fou et que, malgré toute vraisemblance, Coxward de Londres et le mort de Paris étant réellement et définitivement le même homme, il lui fût permis de dauber sur le Reporter, son ancien patron, au bénéfice du Nouvelliste, son nouveau client, qui gardait toujours à son rival une rancune colossale et paierait fort cher le droit de lui tailler des croupières.  »
  • « Tous se détestaient et tous, hommes et femmes, s'entendaient comme larrons en foire pour dauber les contre-maîtres, mais, une fois échappés de l'atelier, ils ne s'entendaient guère plus qu'en échangeant force coups d'ongles et revers de mains.  »
  • « Et ceux-ci n’y furent certes inférieurs à personne dans l’art de manger, de bavarder et de dauber le prochain.  »
Alphabet