Dare-dare

Définition de « Dare-dare »

dare-dare (Locution familière) : qui signifie Vite, précipitamment.
  • Aussitôt prévenu, il accourut dare-dare.

Citations

  • « Et Marthe, qui se hâte et s’essouffle, se rend soi-même cette justice qu’il faut vraiment aimer les gens pour payer d’une telle gymnastique le plaisir de les embrasser à la volée, un baiser ci, un baiser là, Bonjour ; bonsoir ; je t’aime ; je me sauve , et de s’en retourner dare-dare, crainte que le mari rentré trop tôt ne demande, étonné, à Louise : Où donc Madame est-elle allée ?  »
  • « Le portier est parti dare-dare pour le bureau de police, et les trois garçons du boulanger qui étaient encore après le four font faction dans les terrains, là-bas, devant la petite porte du jardin de l’hôtel d’Ornans.  »
  • « Expédiez-la dare-dare en la faisant recommander à ce jésuite qui s’intitule : Aumônier en chef des Lycées de Lyon et habite 34, cours Vitton, Lyon.  »
Alphabet