Dame

Définition de « Dame »

dame (n. f.) : Celle qui possédait une seigneurie avec autorité et commandement sur des vassaux.
  • Haute et puissante dame.
  • Notre-Dame, Nom donné par les chrétiens à la Sainte Vierge.
  • On le donne par ellipse aux églises et aux fêtes qui lui sont consacrées.
  • Notre-Dame de Paris.
  • La Notre-Dame d'août.

Il est aussi un Simple titre que l'on donnait par honneur aux femmes de qualité.

  • Les dames de la cour.

On dit ironiquement.

  • Elle fait la dame, elle fait la grande dame.

  • Dame d'honneur, dame d'atour, dame du palais, Femmes de qualité qui remplissaient diverses fonctions auprès des reines ou des princesses.
  • .
    .
    C'était pareillement un Titre donné aux religieuses des abbayes et de certaines autres communautés, ainsi qu'aux chanoinesses.

    • Les dames de Fontevrault.
    • Les dames de Poissy.
    • Les dames de Remiremont.

    On dit encore.

    • Les dames du Sacré-Cœur.

  • Dames du chœur, Religieuses qui siègent dans les hautes stalles du chœur, à la différence des novices, qui sont dans les stalles basses, et des sœurs converses qui n'ont été reçues que pour le service de la maison.
  • Dames de charité, se dit des Dames qui, dans l'étendue d'une paroisse, forment une association chargée de recueillir et de distribuer les aumônes.
  • Il est également le Titre qu'on donne à toutes les femmes mariées.

    • Une jeune dame.
    • C'est une fort aimable dame.

    En termes de Procédure,.

    • La dame une telle.
    • La dame veuve une telle.
    • Ladite dame s'engage, etc.

    Il se prend aussi dans un sens plus général et s'étend à Toutes les femmes et à toutes les filles.

    • Être aimé des dames.
    • Plaire aux dames.
    • Les dames de la ville.

    Il désignait particulièrement, dans le langage de la Chevalerie, la Femme à laquelle un chevalier consacrait ses soins et ses exploits.

    • Il a rompu des lances pour sa dame.
    • La dame de ses pensées.
    • Porter une écharpe aux couleurs de sa dame.

  • Les dames de la halle, Les marchandes de la halle, qui étaient admises sous ce titre chez le roi et chez les princes à certaines époques et à l'occasion de certains événements.
  • En termes de Botanique,

    • Dame d'onze heures, Plante liliacée à fleurs blanches qui ont l'extérieur des pétales vert.
    • Il se dit figurément, en termes de jeu de Cartes, de Chacune des quatre cartes sur lesquelles est peinte la figure d'une dame.
      • La dame de pique.
      • La dame de cœur.
      • La dame de trèfle.
      • La dame de carreau.
      • Avoir une tierce, une quatrième, une quinte à la dame.

      Il désigne, en termes de jeu d'Échecs, la Pièce du jeu la plus considérable après le roi.

      • Dame blanche.
      • Dame noire.

      On l'appelle aussi.

      • Reine.

      Il se dit aussi de Chacune des pièces rondes et plates avec lesquelles on joue sur un échiquier au jeu appelé, du nom de ces pièces,

      • Jeu de dames, ou simplement.
      • Les dames.
      • Jouer aux dames.
      • Faire une partie de dames.

      Il se dit également des Pièces de même figure, mais ordinairement plus grandes, dont on se sert au jeu de Trictrac et à quelques autres jeux analogues.

      • Poser une dame sur une flèche.
      • Lever une dame.
      • Battre une dame.
    • Aller à dame, Pousser une pièce jusqu'aux dernières cases du côté de celui contre qui on joue, ce qui donne à cette pièce une marche particulière et plus avantageuse.
    • En termes de Canotage, il se dit du Support de l'aviron, et, en termes de Ponts et Chaussées, de la Sorte de hie à deux anses qui sert au paveur à battre le sol ou à enfoncer les pavés. Dans ces deux acceptions, on dit aussi DEMOISELLE.

      Citations

      • « Il y a beaucoup de chances pour que la femme qui fait souffrir celui qui l’aime ait toujours été bonne fille avec quelqu’un qui ne se souciait pas d’elle, comme Odette, si cruelle pour Swann, avait été la prévenante dame en rose de mon grand-oncle, ou bien que l’être dont chaque décision est supputée d’avance, avec autant de crainte que celle d’une Divinité, par celui qui l’aime, apparaisse comme une personne sans conséquence, trop heureuse de faire tout ce qu’on veut, aux yeux de celui qui ne l’aime pas, comme la maîtresse de Saint-Loup pour moi qui ne voyais en elle que cette Rachel Quand du Seigneur qu’on m’avait tant de fois proposée.  »
      • « Kitty vint après le dîner ; elle connaissait à peine Anna et n’était pas sans inquiétude sur la réception que lui ferait cette grande dame de Pétersbourg dont chacun chantait les louanges ; elle sentit bien vite qu’elle plaisait ; Anna fut touchée de la jeunesse et de la beauté de Kitty ; de son côté, Kitty fut aussitôt sous le charme et s’éprit d’Anna comme les jeunes filles savent s’éprendre de femmes plus âgées qu’elles.  »
      • « Car au fond la vieille dame eût probablement trouvé à séduire, à s’attacher, en se renouvelant pour cela elle-même, la sympathie mystérieuse d’êtres nouveaux, un charme dont est dénué le plaisir qu’il y a à ne fréquenter que des gens de son monde et à se rappeler que, ce monde étant le meilleur qui soit, le dédain mal informé d’autrui est négligeable.  »
      Alphabet