Dam

Définition de « Dam »

(On prononce
  • Dommage, préjudice.
  • Il n'est guère usité que dans ces locutions adverbiales :.

  • À son dam, à votre dam, à leur dam, qui même ont vieilli.
  • En termes de Théologie,

    • La peine du dam, La peine des damnés, en tant qu'ils seront privés de la vue de Dieu.

    • Citations

      • « Le farinel, sa culotte retroussée jusqu’aux genoux, sa pioche sur l’épaule, un levier dans la main, remonta le cours du ruisseau, le débarrassant, ici, d’un amas de broussailles et de gravier ; là, d’une grosse pierre éboulée du versant : plus loin, de quelqu’une de ces petites digues en mottes taillées à même les prés, et que les pêcheurs édifient en hâte pour arriver en peu d’instants à dessécher un cours d’eau au grand dam des truites et des écrevisses convoitées.  »
      • « Il ne courait d’autres risques que de se laisser pénétrer par l’air humide et froid de la nuit au grand dam de ses jointures que raidiraient des rhumatismes, et de sa gorge qu’enrouerait un rhume frustrant ainsi l’assemblée pieuse du lendemain de prières et de sermon.  »
      • « Il fallut souper au bord de la Seine, à Brimborion, et la Marquise contremanda le feu d’artifice, au grand dam des badauds, qui s’étaient réunis à l’extrémité de la plaine de Grenelle.  »
      Alphabet