Daim

Définition de « Daim »

daim (n. m.) : Genre de mammifères, de la famille des Cervidés, à la robe tachetée, au bois plat et palmé, d'une grandeur moyenne entre le cerf et le chevreuil. Par extension,
  • Des gants de peau de daim, de daim.

Citations

  • « D'autres le portraitisent dans le boeuf, la brebis, le veau, bêtes du sacrifice; d'autres dans les animaux, symboles des éléments, dans le lion, l'aigle, le dauphin, la salamandre, rois de la terre, de l'air, de l'océan et du feu; d'autres tels que saint Méliton, l'évoquent dans le chevreau et le daim, le poursuivent jusque dans le chameau qui personnifie pourtant, d'après une version différente du même auteur, le désir du fla-fla, le goût de la vaine louange; d'autres encore le transfèrent dans le scarabée, comme saint Eucher; dans l'abeille, considérée cependant ainsi qu'un infâme pécheur, par Raban Maur; d'autres enfin spécifient, avec le phénix et le coq, sa Résurrection, avec le rhinocéros et le buffle, sa colère et sa force.  »
  • « Il se composait d’un vêtement entier, veste, culotte et guêtres montant sur le genou, le tout en peau de daim à demi tannée ; il couvrait sa tête avec bonnet en peau de renard dont la queue lui pendait par derrière jusqu’au milieu du dos ; une large ceinture, en cuir comme le reste de son costume, lui serrait étroitement les hanches et soutenait, à droite, un sac à balles et une poire à poudre faite d’une corne de buffle, à gauche, un couteau de chasse à lame large et effilée, et une hache.  »
  • « Il y a une autre classe d’animaux dans la destruction desquels il faut faire de certaines distinctions ; on y emploie des enfants de l’âge intermédiaire ; ce sont les animaux qui ne menacent pas la vie de l’homme, mais qui ravagent les produits de son travail, tels que l’élan et certaines variétés de l’espèce du daim ; de petits animaux qui ressemblent assez à nos lapins, mais qui sont bien plus nuisibles aux moissons et plus habiles dans leurs déprédations.  »
Alphabet