D

Définition de « D »

d (n. m.) : La quatrième lettre de l'alphabet. Elle représente une des consonnes. On la nomme
  • Un D.
  • majuscule.
  • Un petit d.
  • Le D.
  • est une des consonnes qu'on appelle dentales.

Il est muet à la fin d'un mot, sauf à la fin de certains noms d'origine étrangère :

  • David, Port-Saïd; et de quelques locutions latines :.
  • Ad patres, ad hoc.

En liaison, il se prononce T.

  • Grand homme.
  • Pied-à-terre.

Citations

  • « Quand une nation peut aller faire concurrence à une autre nation jusque chez elle, lui enlever son propre marché, supporter pour cela, en sus des frais ordinaires de production, des frais considérables de transport, cela prouve que la nation ainsi attaquée et vaincue est décidément incapable, ou bien qu’elle est mal administrée, mal exploitée, surchargée d’impôts, de frais parasites ; cela prouve qu’elle a besoin d une réforme.  »
  • « Il s’agit là d’une impulsion tout à fait incontrôlable, et je m’en suis servi plus d’une fois : tenez, dans l’affaire du Château d Arnsworth, et aussi dans le scandale de la substitution de Darlington.  »
  • « Les montagnes avaient leur parure ordinaire, riche et mystérieuse, et la nappe d : eau, brillant dans la solitude, semblait une perle entourée d’émeraudes.  »
Alphabet