Cadeau

Définition de « Cadeau »

cadeau (n. m.) : Présent, objet que l'on donne à quelqu'un dans l'intention de lui être agréable.
  • Il m'a fait cadeau d'une bague, d'une boîte.
  • Les petits cadeaux entretiennent l'amitié.

Citations

  • « Il faisait penser en plus grand, dans les hôtels d’alors, à ces serres minuscules et portatives posées au matin du 1er janvier sous la lampe allumée les enfants n’ayant pas eu la patience d’attendre qu’il fît jour parmi les autres cadeaux du jour de l’an, mais le plus beau d’entre eux, consolant, avec les plantes qu’on va pouvoir cultiver, de la nudité de l’hiver ; plus encore qu’à ces serres-là elles-mêmes, ces jardins d’hiver ressemblaient à celle qu’on voyait tout auprès d’elles, figurée dans un beau livre, autre cadeau du jour de l’an, et qui bien qu’elle fût donnée non aux enfants, mais à Mlle Lili, l’héroïne de l’ouvrage, les enchantait à tel point que, devenus maintenant presque vieillards, ils se demandaient si dans ces années fortunées l’hiver n’était pas la plus belle des saisons.  »
  • « Dina et Aymar se jetèrent dans les bras de Léa et de Judas qui pleuraient de joie, puis ils embrassèrent tous leurs alliés ; alors Judith promena les dragées devant l’assemblée, chacun y puisa sans cérémonie et à pleine main ; les deux époux offrirent aux femmes et filles d’Abraham Baruch et de Tobie, leurs tantes, cousines et amies, les coffrets de bonbons et d’objets précieux de toilette dont ils leur faisaient gracieusement cadeau, selon l’usage de la ville.  »
  • « Delphine s’imagine trouver à son tour un cadeau de la charmante princesse ; elle ouvre avec empressement l’autre billet qui lui est adressé, et lit ces mots : Je suis si confuse, Mademoiselle, d’avoir osé me présenter chez vous sous des vêtements qui vous ont induite en erreur, que j’ai pensé ne pouvoir mieux expier ma faute qu’en lacérant cette robe qui m’a privée du bonheur de vous intéresser et de vous plaire.  »
Alphabet