Cacao

Définition de « Cacao »

cacao (n. m.) : Graine du cacaoyer qui sert à la fabrication du chocolat.
  • Balle de cacao.
  • Beurre de cacao, Huile blanchâtre extraite de la racine du cacaoyer et employée en médecine et en parfumerie.

  • Citations

    • « Les hommes se levaient à six heures du matin ; les hamacs étaient exposés à l’air trois fois par semaine ; le plancher des deux chambres fut frotté chaque matin avec du sable chaud ; le thé brûlant figurait à chaque repas, et la nourriture variait autant que possible suivant les jours de la semaine ; elle se composait de pain, de farine, de gras de bœuf et de raisins secs pour les puddings, de sucre, de cacao, de thé, de riz, de jus de citron, de viande conservée, de bœuf et de porc salé, de choux, et de légumes au vinaigre ; la cuisine était située en dehors des salles communes ; on se privait ainsi de sa chaleur ; mais la cuisson des aliments est une source constante d’évaporation et d’humidité.  »
    • « Papillon, qui n’était qu’un négociant enrichi dans la vente du cacao et savait à peine distinguer le Louis XV du Louis XVI , lui offrit de devenir, à des appointements mieux qu’honorables, son conseiller artistique ; et, depuis un an que le bossu occupait ce poste, il avait vu grandir sa faveur à un tel point que le baron ne faisait plus aucune acquisition sans le consulter, ce qui permettait au rusé coquin de toucher d’importantes commissions dont son patron faisait naturellement tous les frais.  »
    • « Dans la maison, mêmes ravages : les petites boiseries blanches, recouvertes d’un badigeonnage marron ; en place des choses claires, gaies, naturelles et tout unies, partout des tentures sombres et cacao, des services à bière en cuivre, le portrait de l’empereur en chromo, un Bismarck de plâtre forgeant l’épée de l’empire.  »
    Alphabet