Cabas

Définition de « Cabas »

cabas (n. m.) : Espèce de panier de jonc qui sert ordinairement à mettre des figues ou des raisins secs.
Il se dit aussi d'une Sorte de panier, aplati, que les femmes portent au bras.

Citations

  • « Au-dehors, un ciel gris, le vent, le grésil, les collines chauves, des prairies inondées, de longues rangées de vignes mortes ; au-dedans, des matelots ivres qui chantaient, de gros paysans qui dormaient la bouche ouverte comme des poissons morts, de petites vieilles avec leurs cabas, des enfants, des puces, des nourrices, tout l'attirail du wagon des pauvres avec son odeur de pipe, d'eau-de-vie, de saucisse à l'ail et de paille moisie.  »
  • « A neuf heures, Mme Mûre, une petite vieille à bonnet, qui habitait la troisième maison sur le chemin conduisant à la gare, glissa dans son cabas son nécessaire à broder, puis des têtes de pavots qu’elle écraserait et dont elle mangerait les graines au cours de la soirée, enfin des noix à éplucher dont elle savait Mlle Franchet gourmande .  »
  • « La petite vieille, en robe déteinte, accompagnée de l’éternel cabas noir qu’elle portait au bras, coiffée du chapeau de paille noire, sans rubans, qui mettait sa face blanche au fond d’une ombre sournoise, eut un léger salut pour les hommes et un sourire pointu pour Lisa.  »
Alphabet