Cabaretier

Définition de « Cabaretier »

cabaretier, ière (n.) : Celui, celle qui tient cabaret.
  • Le cabaretier du coin.

Citations

  • « Le perruquier daigna sourire ; et, comme le cabaretier fit observer à ses deux hôtes qu’il était inutile qu’ils restassent dans le cabaret s’ils ne buvaient plus, nos deux reîtres firent prix avec lui d’une vrille et d’un baril, mirent la vrille dans leur poche, et leurs trois bouteilles de vin dans le baril, et, minuit sonnant, à travers l’obscurité, ils se dirigèrent vers le Champ-de-Mars, levèrent la planche, et, leur baril entre eux deux, se couchèrent mollement sur le sable, et s’endormirent.  »
  • « Je n'ai rien pu tirer, par exemple, de ce répugnant industriel que j'avais jobardement appelé naguère le gentilhomme cabaretier, lequel a fait sa fortune aux dépens des artistes pauvres dont il achalandait sa maison, et à qui j'ai dédié, - en me submergeant d'opprobre, - l'un de mes livres - dans une accès de gratitude imbécile pour cet éditeur providentiel, dont je ne voyais pas la hideuse exploitation.  »
  • « Mais la prudence n’exclut pas la curiosité, et puis Bob Sammy était un de ces clients qui ne tenaient pas à l’or arraché à la terre ; le cabaretier le savait mieux que personne, aussi profita-t-il de l’instant où l’escorte s’absorbait dans la dégustation d’un dîner copieux, pour se glisser près de la fenêtre de la chambre où le mineur avait été enfermé.  »
Alphabet