C

Définition de « C »

c (n. m.) : La troisième lettre de l'alphabet. Elle représente une des consonnes. On la nomme
  • Un petit c.

  • Un grand C.
  • Cette consonne se prononce comme une S devant

    • e, i, y : Cécité, ciel, cycle; et quelquefois devant.
    • a, o, u; mais, dans ce cas,.
    • c a une cédille :.
    • Ça, leçon, aperçu.

    Dans tous les autres cas, devant

    • a, o, u, il se prononce comme un K :.
    • Cas, cote, culotte; ainsi que devant une consonne :.
    • Clou, cru, tocsin, et aussi généralement à la fin des mots :.
    • Bac, sac, choc, etc.

    Il est quelquefois muet dans cette position :.

    • Estomac, tabac.

    Il se prononce comme un G dans

    • Second, seconder, secondaire.

    se prononce tantôt

    • Che, tantôt.
    • Champ, cheval, chose, chute et.
    • chrétien, archaïque, chrysanthème.

    Citations

    • « Or, cette partie vénérable et aujourd’hui toute noire du Louvre qui a vue sur le jardin dit de l’Infante, et qui s’avance sur le quai, porte les chiffres de Henri III et de Henri IV, bien différents de celui de Henri II, qui mariait son H aux deux C de Catherine en en faisant un D qui trompe les gens superficiels.  »
    • « Le premier, A, renferme douze balles de nickel ; le second, B, contient un accumulateur électrique, et le troisième, C, est tout bonnement un réservoir à carbure liquide analogue à l’acétylène.  »
    • « Et le terrible homme prononça avec, comme si ce simple mot eût comporté un h aspiré et un k, mais un de ces kqui ne pardonnent pas : H A V E C K !  »
    Alphabet