Câble

Définition de « Câble »

câble (n. m. - Terme d'Arts) : Gros cordage formé de l'assemblage de plusieurs torons de chanvre, d'aloès, d'acier, etc.
  • Câble d'ancre.
  • Câble de levage, de transmission.
  • Câble souterrain.
  • Câble de mine.
  • Câble rond.
  • Câble plat.

  • Filer du câble, filer le câble, en termes de Marine, signifie Lâcher peu à peu, dérouler une longueur plus ou moins considérable du câble qui tient l'ancre, lorsque le bâtiment est au mouillage.
  • Par analogie,

    • Câble électrique, Conducteur en cuivre ou en aluminium.
    • Câble sous-marin.
    • Câble téléphonique.
    Il se dit aussi, en termes d'Architecture, d'une Moulure en forme de gros cordage.
    Il désigne, en termes de Passementerie, une Sorte de gros cordon qui sert principalement à attacher les tableaux et à relever les tentures.

    Citations

    • « Tout à coup, au moment où l’air frais de la mer et le bruissement des vagues lui apprenaient que l’on était arrivé au rivage, elle sentit que son mari l’enlevait entre ses bras, entrait dans l’eau tout en lui enjoignant de ne pas toucher au bandeau qui lui cachait les yeux, faisait quelques pas devant lui malgré la résistance des lames, s’accrochait à un bateau qui se balançait doucement à son amarre, y déposait son fardeau, grimpait à son tour auprès d’elle, coupait le câble et, saisissant les avirons, poussait au large.  »
    • « Il saisit un câble que lui jeta Dantès, et, avec une dextérité qui eût fait honneur à un homme de mer, il gravit les échelons cloués sur le flanc rebondi du bâtiment, tandis que celui-ci, retournant à son poste de second, cédait la conversation à celui qu’il avait annoncé sous le nom de Danglars, et qui, sortant de sa cabine, s’avançait effectivement au-devant de l’armateur.  »
    • « Le fleuve coulait, rapide, resserré entre les bordures de granit, et les mille courants qui se mêlaient, comme les fils d’un câble énorme, pour former cette masse en fuite vers la mer, tantôt soulevaient la surface en torsades de feu, tantôt plongeaient et disparaissaient sous la nappe grisâtre qu’ils moiraient légèrement.  »
    Alphabet