Bai

Définition de « Bai »

bai, ie (adj.) : Qui est d'un brun rouge. Il ne se dit guère qu'en parlant de la Robe d'un cheval.
  • Ce cheval a le poil bai.
  • Monter un cheval bai, une jument baie.

Il s'emploie aussi comme nom masculin.

  • Bai clair.
  • Bai châtain.
  • Bai brun.

On dit elliptiquement.

  • Des chevaux bai clair, une jument bai brun, etc.
  • , Dont le poil est d'un bai clair, etc.

  • Citations

    • « Mais ce qui stupéfia Nana, ce fut de voir arriver Simonne dans un tandem que Steiner conduisait, avec un laquais derrière, immobile, les bras croisés ; elle était éblouissante, toute en satin blanc, rayé de jaune, couverte de diamants depuis la ceinture jusqu’au chapeau ; tandis que le banquier, allongeant un fouet immense, lançait les deux chevaux attelés en flèche, le premier un petit alezan doré, au trot de souris, le second un grand bai brun, un stepper, qui trottait les jambes hautes.  »
    • « Ce doux et docte garçon ne savait où donner de la tête ; il s’en allait partout criant qu’il épouserait à la fois les deux filles du condamné ; il faisait harnacher son cheval bai et se mettait en route pour aller implorer grâce auprès du Roi, de la Reine et de Monseigneur le Dauphin ; mais avant l’heure du couvre-feu, il était de retour et dans son lit, à cause de ses idées contradictoires.  »
    • « Ce cabriolet, attelé d’un magnifique cheval irlandais, à courte queue, à croupe charnue, sous poil bai, avait été amené rue Saint-Claude par ce même domestique conducteur du traîneau que la dame de charité avait appelé Weber, ainsi que nous l’avons vu plus haut.  »
    Alphabet