Bahut

Définition de « Bahut »

bahut (n. m.) : Sorte de coffre qui était couvert ordinairement de cuir et dont le couvercle était en voûte. Il a vieilli dans ce sens.
Il se dit en général aujourd'hui d'une Armoire ou d'un Buffet de forme ancienne.
En termes d'Architecture,
  • Appui en bahut, Appui dont le haut est bombé comme le couvercle d'un bahut.
  • L'appui de ce quai, de cette terrasse est en bahut, est taillé en bahut.

Citations

  • « Dans la principale pièce, une grande chambre tapissée de papier à palmes bleues, une glace sur le trumeau de la cheminée, en un angle un lourd bahut dont le chêne lui sarnait sous les vernis, les mariés et les plus huppés parmi les parents, le Roland des Eaux et forêts, les trois Mortier, les filles encore d’un cousin marchand de bois et le jeune Dujacquier coude à coude, une légère moiteur aux cols et aux poignets, quelquefois, entre les services, aspiraient les bouffées de brises glissées, avec les vols lourds des mouches, sous les basses solives fraîchement échaudées.  »
  • « Le bahut, enveloppé de couvertures et de toiles à matelas, qu’il se souvenait d’avoir vu sur ce haquet, ne s’y trouvait plus, mais le cheval était encore attelé, et le petit marquis aperçut, à l’entrée d’un passage voûté, le conducteur du haquet, lequel ne portait plus son costume déguenillé, en toile à carreaux de couleurs, mais qui se montrait dans un costume de théâtre en velours noir parsemé d’or, avec une toque à plumes noires, comme s’il allait monter sur la scène.  »
  • « Tenez, monsieur l’abbé ; dit Caderousse, voici dans le coin de ce mur un christ de bois bénit ; voici sur ce bahut le livre d’évangiles de ma femme : ouvrez ce livre, et je vais vous jurer dessus, la main étendue vers le christ, je vais vous jurer sur le salut de mon âme, sur ma foi de chrétien, que je vous ai dit toutes choses comme elles s’étaient passées, et comme l’ange des hommes le dira à l’oreille de Dieu le jour du jugement dernier !  »
Alphabet