Bague

Définition de « Bague »

bague (n. f.) : Anneau que l'on met au doigt.
  • Bague d'or, d'argent, etc.
  • Porter une bague.
  • Une belle bague.
  • Bague garnie de diamants.

Fig.,

  • C'est une bague au doigt, se dit d'une Chose de prix dont on peut toujours se défaire facilement.
  • Il se dit aussi d'une Place, d'un emploi qui donne peu de fatigue, peu d'occupation.
  • Votre place vous laisse du loisir, c'est une bague au doigt.

En termes de Jurisprudence,

  • Bagues et joyaux, Les pierreries, perles et autres semblables objets de prix qui appartiennent à une femme mariée et que son contrat de mariage lui donne le droit de reprendre après la mort de son mari.
  • Les bagues et joyaux de cette femme ont été estimés cinquante mille francs.
  • Allouer tant à une veuve pour ses bagues et joyaux.

Cette locution n'est plus guère employée.
Il se dit aussi de l'Anneau que l'on suspend à un poteau vers le bout d'une carrière où se font des courses et que ceux qui courent tâchent d'enlever au passage avec le bout de la lance.

  • Courre ou.
  • courir la bague.
  • Emporter la bague.
  • Donner une atteinte à la bague.
  • Une magnifique course de bague.
  • La plupart des courses de bague se font à cheval.

  • Jeu de bague, Machine tournant sur un pivot, à laquelle sont adaptés des sièges et chevaux de bois où se placent les joueurs : ceux-ci, en tournant avec la machine, tâchent d'enlever, à la pointe d'un stylet, des anneaux qui sont suspendus à un poteau fixe.
  • Bague de baïonnette se dit de l'Anneau qui sert à fixer la baïonnette au canon du fusil.
  • Il se dit aussi, en termes d'Architecture, d'une Moulure coupant la hauteur d'une colonne.
    En termes d'Arts, il désigne Tout dispositif rappelant la forme d'un anneau.

    • Bague de frottement.

    Citations

    • « Il est vrai qu’il avait fait faire à ce métier de tels progrès qu’entre ses mains il était presque devenu un art : les fers qu’il forgeait, et qu’il était parvenu à confectionner en trois chaudes[9], s’arrondissaient d’une courbe merveilleusement élégante, et brillaient comme de l’argent poli ; les clous par lesquels il les fixait aux pieds des chevaux étaient taillés en diamants, et eussent pu être enchâssés comme des chatons de bague dans une monture d’or ; cette habileté d’exécution, qui étonnait tout le monde, finit par exalter l’ouvrier lui-même ; la vanité lui tourna la tête, et oubliant que Dieu nous élève et nous abaisse à sa volonté, il fit faire une enseigne sur laquelle il était représenté ferrant un cheval, avec cette exergue, passablement insolente pour ses confrères, et blessante pour l’humilité religieuse : Eloi, maître sur maître, maître sur tous.  »
    • « Il se fit apporter un roseau et du papyrus pour écrire au chef des prétoriens ; puis, lorsque l’ordre fut signé, il chercha sa bague pour le cacheter ; mais, comme nous l’avons déjà dit, il l’avait donnée le matin même au cavalier batave ; il demanda alors ce sceau à Sporus qui lui présenta le sien ; il l’appuya sur la cire sans le regarder, mais en le levant il s’aperçut que cet anneau représentait la descente de Proserpine aux enfers.  »
    • « En même temps elle mit au doigt de Chéri une petite bague d’or, et lui dit : Gardez bien cette bague, elle est plus précieuse que les diamants ; toutes les fois que vous ferez une mauvaise action, elle vous piquera le doigt ; mais si, malgré sa piqûre, vous continuez cette mauvaise action, vous perdrez mon amitié, et je deviendrai votre ennemie.  »
    Alphabet