Bacchante

Définition de « Bacchante »

bacchante (n. f.) : Prêtresse de Bacchus célébrant la fête des Bacchanales.
Fig.,
  • C'est une bacchante, une vraie bacchante, se dit d'une Femme qui se livre à toute sorte de transports désordonnés.

  • Citations

    • « Mais l’artiste avait trop présumé de ses forces : lorsqu’il vit le voluptueux modèle posant, non seulement dans son ardente réalité, mais encore reproduit par les mille glaces du boudoir ; quand, au lieu d’une Erigone, il se trouva au milieu de dix bacchantes ; lorsqu’il vit chaque miroir répéter ce sourire enivrant, reproduire les ondulations de cette poitrine que l’ongle d’or de la panthère ne couvrait qu’à moitié, il sentit qu’on demandait de lui au-delà des forces humaines, et, jetant palette et pinceaux, il s’élança vers la belle bacchante, et appuya sur son épaule un baiser où il y avait autant de rage que d’amour.  »
    • « Il n’y avait pas de bayadère aux bords du Gange, pas d’odalisque dans les baignoires de Stamboul, il n’y aurait point eu de bacchante nue dont l’étreinte eût fait plus bouillonner la moelle de ses os que le contact, le simple contact de cette main frêle et fiévreuse dont on sentait la moiteur à travers le gant qui la couvrait.  »
    • « Torse en fleur, hanches de bacchante, carnation glorieuse, blanche avec la transparence du sang, lèvres rouges, charnues et gloutonnes, et des yeux bleus sans grande profondeur, mais où l’on croit voir étinceler quelque chose, de temps en temps comme le reflet d’une arme courte, la pointe aiguë d’un stylet.  »
    Alphabet