Aborder

Définition de « Aborder »

aborder (v. intr.) : Arriver au bord, prendre terre.
  • Le vent était si fort que nous ne pûmes aborder.
  • Aborder à la côte.
  • Aborder au rivage.
  • Aborder dans une île.
  • Nous avons abordé.

On dit dans un sens analogue, en termes de Marine,.

  • Aborder à un bâtiment, Diriger une embarcation de manière qu'elle arrive à toucher un bâtiment sans le heurter.
  • Il est aussi verbe transitif et signifie Toucher en approchant, accoster.
    • Aborder un rivage.
    • On ne peut aborder cette côte.
    • La mer était fort grosse, et la chaloupe qu'on avait envoyée ne put aborder notre vaisseau.
    • Dans l'obscurité, ces deux vaisseaux s'abordèrent.

  • Aborder l'ennemi, Joindre l'ennemi, l'attaquer.
  • Aborder un vaisseau ennemi, Y monter par force dans un combat.
  • Il se dit aussi en parlant d'un Choc accidentel entre deux bateaux.

    • Ces deux vaisseaux se sont abordés dans le brouillard.

    Il signifie encore figurément Accoster quelqu'un pour lui parler.

    • La foule était si grande près du ministre que je n'ai pu l'aborder.
    • Nous nous sommes abordés dans la rue.

    Fig.,

    • Aborder une question, etc.
    • , Commencer à la discuter, à s'en occuper.
    • Il n'a pas même abordé la question, la difficulté.

    Citations

    • « Alors il parla d’aller lui-même voir une dernière fois sa mère ; il se fit amener une barque à l’endroit où, la veille, il avait pris congé d’elle avec de si tendres démonstrations : il traversa le golfe où il avait essayé de l’engloutir, il aborda au rivage qui l’avait vue aborder, blessée et mourante ; puis il s’avança vers la villa où venait de s’achever la scène de ce grand drame : quelques courtisans, Burrhus, Sénèque et Sporus, l’accompagnaient en silence, essayant de lire sur son visage l’expression qu’ils devaient donner au leur ; il avait adopté celle d’une profonde tristesse, et, tous en entrant à sa suite dans la cour où les soldats avaient fait leur première halte, semblaient comme lui avoir perdu une mère.  »
    • « Il remarqua, en suivant la conversation, que les deux interlocuteurs établissaient un certain lien entre les questions scientifiques et celles qui touchaient à l’âme ; par moments il croyait qu’ils allaient enfin aborder ce sujet, mais chaque fois qu’ils en approchaient, c’était pour s’en éloigner aussitôt avec une certaine hâte, et s’enfoncer dans le domaine des distinctions subtiles, des réfutations, des citations, des allusions, des renvois aux autorités, et c’est à peine s’il pouvait les comprendre.  »
    • « Ainsi que Balzac que hantait l'impérieux besoin de noircir beaucoup de papier pour se mettre en train, des Esseintes reconnut la nécessité de se refaire auparavant la main par quelques travaux sans importance; voulant fabriquer de héliotrope, il soupesa des flacons d'amande et de vanille, puis il changea d'idée et se résolut à aborder le pois de senteur.  »
    Alphabet