Abordage

Définition de « Abordage »

abordage (n. m. - Terme de Marine) : Action d'aborder un vaisseau. Il se disait en parlant des Combats sur mer.
  • Aller à l'abordage.
  • Prendre un vaisseau par abordage, à l'abordage.
  • Tenter, manquer l'abordage.

Il se dit aujourd'hui de Deux bâtiments qui viennent à s'entrechoquer.

  • Dans les tempêtes il n'y a rien de plus à craindre que l'abordage.
  • Les vaisseaux portent des feux la nuit pour éviter les abordages.

Citations

  • « Jacques laissa crier : il avait dans l’esprit des notions très exactes du juste et de l’injuste ; ceux dont on venait de le faire l’égal ignoraient ce qu’il valait ; il était donc tout simple qu’ils trouvassent mauvais que l’on fit un tel passe-droit à un novice ; mais, à la première tempête, il alla couper une voile de perroquet qu’un nœud mal fait empêchait de glisser et qui menaçait de briser le mât auquel elle était attachée, et, au premier abordage, il sauta sur le vaisseau ennemi avant le capitaine : ce qui lui valut de la part de celui-ci, un si merveilleux coup de poing, qu’il en demeura étourdi pendant trois jours, la règle étant, à bord de la Calypso, que le capitaine devait toujours toucher le pont ennemi avant qui que ce fût de son équipage.  »
  • « Et depuis quelques années seulement que de victimes fournies à ces funèbres annales par les lignes du Royal-Mail, d’Inmann, de Montréal, le Solway, I’Isis, le Paramatta, I’Hungarian, le Canadian, l’Anglo-Saxon, le Humboldt, l’United-States, tous échoués, l’Artic, le Lyonnais, coulés par abordage, le Président, le Pacific, le City-of-Glasgow, disparus pour des causes ignorées, sombres débris au milieu desquels naviguait le Nautilus, comme s’il eût passé une revue des morts !  »
  • « Il n’y avait donc pas d’autre alternative que de nous préparer vigoureusement au combat, attendu que dans quatre heures, si la felouque marchait toujours du même pas, elle arriverait à un abordage qu’il me paraissait impossible d’éviter : car il n’était pas probable que quelque bonne bise, en se levant, nous permît de déployer nos voiles et nous mit de nouveau hors de sa portée.  »

Abordage

Abordage. Choc de deux bâtiments qui se heurtent par accident, ou qui s’approchent pour que leurs équipages puissent combattre corps à corps. On se sert par extension du mot abordage et du verbe aborder dans divers autres cas. On dit qu’un vaisseau aborde un quai, une cale, lorsqu’il s’en approche pour débarquer ou embarquer divers objets. L’abordage est un genre de combat favorable à l’impétuosité française. Les marins anglais, plus flegmatiques que les nôtres, sont par là plus propres à soutenir un combat au canon, quelque longtemps qu’il se prolonge. Le marin français, trop ardent, se trouve bientôt avoir épuisé ses forces. C’est ce qui a déterminé autrefois les amiraux et capitaines de vaisseaux français à envoyer leurs marins à l’abordage. Cette manière d’attaquer leurs ennemis fut jadis couronnée par de nombreux succès. Les deux guerres maritimes de la révolution en ont offert aussi quelques exemples. L’un des plus honorables pour nos... (suite)

Alphabet