Aberration

Définition de « Aberration »

aberration (n. f.) : Écart d'imagination, erreur de jugement.
  • Les aberrations de l'esprit humain.
  • L'aberration de ses idées est étrange.
  • Les aberrations de cet écrivain sont singulières.

On dit de même.

  • L'aberration des sens.

Il se dit, en termes d'Astronomie, du Mouvement apparent observé dans les astres et qui résulte du mouvement de la lumière combiné avec celui de la Terre.

  • L'aberration des étoiles fixes.

Il se dit aussi, en termes d'Optique, de la Dispersion qui s'opère entre les divers rayons lumineux émanés d'un même point, lorsqu'ils rencontrent des surfaces courbes qui les réfléchissent ou les réfractent, de sorte qu'ils ne peuvent plus ensuite être concentrés exactement en un même foyer.

  • Aberration de sphéricité.
  • Aberration de réfrangibilité.

Citations

  • « Cet état si curieux et si mal défini ne peut, en effet, prendre naissance dans l'âme d'un mécréant; il ne consiste point seulement à se vautrer parmi les excès de la chair, aiguisés par de sanglants sévices, car il ne serait plus alors qu'un écart des sens génésiques, qu'un cas de satyriasis arrivé à son point de maturité suprême; il consiste avant tout dans une pratique sacrilège, dans une rébellion morale, dans une débauche spirituelle, dans une aberration tout idéale, toute chrétienne; il réside aussi dans une joie tempérée par la crainte, dans une joie analogue à cette satisfaction mauvaise des enfants qui désobéissent et jouent avec des matières défendues, par ce seul motif que leurs parents leur en ont expressément interdit l'approche.  »
  • « Dans la réfraction de la lumière par une lentille convexe, les rayons passant à travers les différentes parties de la lentille convergent vers des foyers à des distances légèrement différentes : c’est ce qu’on appelle aberration sphérique ; d’autre part, les rayons colorés sont séparés par l’action prismatique de la lentille et convergent également vers des foyers à des distances différentes : c’est l’aberration chromatique.  »
  • « La propriété est-elle vraiment une création de la spontanéité sociale, ou une aberration de l’appétit irascibledes masses, qui croient triompher de l’absolutisme en le rendant universel, et, pour se soustraire au bon plaisir du prince, n’imaginent rien de mieux que de lui opposer leur propre arbitraire ?  »

Aberration

Aberration. On distingue en physique deux sortes d’aberrations qui toutes deux se relient aux phénomènes optiques, savoir, l’aberration de sphéricité et l’aberration de réfrangibilité. Ces deux aberrations ont le même résultat, c’est de rendre confuse l’image d’un objet vu par réfraction et dont les rayons de lumière, après leur passage à travers divers milieux, ne viennent pas concourir au même point. Mais la première dépend de la dimension de la lentille sur laquelle vient se réfléchir le rayon lumineux ou à travers laquelle il se réfracte, et la seconde de la nature même de ce rayon. Aberration de sphéricité. Pour que le lecteur puisse se rendre compte de ce phénomène, considérons une calotte sphérique, formant un miroir sphérique concave. L’ouverture de ce miroir sera l’angle formé par les deux rayons menés du centre la sphère à ses bords opposés, son axe sera la ligne qui joindra le centre de la sphère au centre de la calotte... (suite)

Alphabet