Abattement

Définition de « Abattement »

abattement (n. m.) : Diminution de forces physiques ou morales.
  • Cette mauvaise nouvelle l'a jeté dans un étrange abattement.
En Matière fiscale, il désigne la Déduction à opérer par l'administration, en raison des charges de famille supportées par le contribuable, sur le chiffre des déclarations des revenus nets qui servent de base au calcul de l'impôt général sur le revenu et des divers impôts cédulaires.

Citations

  • « Humiliée d’être mariée à un homme sans énergie, car elle prenait l’immobilité du penseur politique et la préoccupation du travailleur intrépide pour l’apathique abattement de l’employé dompté par l’ennui des bureaux, et vaincu par la plus détestable de toutes les misères, par une médiocrité qui permet de vivre ; Célestine, vers cette époque, avait, dans sa grande âme, résolu de faire à elle seule la fortune de son mari, de l’élever à tout prix, et de lui cacher les ressorts qu’elle ferait jouer.  »
  • « La mélancolie d’Effie et son abattement augmentèrent encore pendant le dernier mois ; elle se livrait même quelquefois à des accès de désespoir, sans que Bartholin Saddletree s’aperçût de rien, si ce n’est des erreurs fréquentes qu’elle commettait dans sa boutique, ce qui le força de donner aux affaires de son commerce des soins qui n’étaient pas compatibles avec son goût pour le barreau.  »
  • « Ne m’as-tu pas dit qu’une petite dose de cette manne ne peut avoir que des effets très doux, et nullement dangereux pour le corps humain ; qu’elle produit seulement un abattement général, des nausées, et une répugnance invincible à changer de place ; enfin une disposition d’esprit semblable à celle qui empêcherait un oiseau de s’envoler si on laissait sa cage ouverte ?  »
Alphabet