échange

Définition de « échange »

échange (n. m.) : Action d'échanger.
  • Échange avantageux.
  • En échange de son domaine, il lui a donné des rentes, une maison.
  • Je lui ai cédé mon cheval, il m'a donné un
  • tableau en échange.
  • Faire un échange.
  • L'échange d'une chose contre une autre.
  • Commerce d'échange ou.
  • par échange, Commerce où l'on fait seulement échange de marchandises, sans employer la monnaie.
  • Il ne se fait, dans ce pays, qu'un commerce d'échange.
  • Les échanges internationaux.
  • L'échange des produits.

  • Échange de prisonniers, Remise réciproque des prisonniers faits de part et d'autre à la guerre.
  • Il signifie encore Remise, communication ou envoi réciproque, surtout dans le langage diplomatique.

    • L'échange des pouvoirs qui se fait entre plénipotentiaires.
    • L'échange des ratifications de ce traité a eu lieu tel jour.
    • Un échange de notes diplomatiques.
    • Un échange de lettres, de dépêches.

    On dit aussi dans le langage ordinaire.

    • Un échange de vues, d'idées.
    • Un échange de bons offices, de services.
    • Un échange de compliments, de politesses, d'injures, d'invectives.

    Citations

    • « Spenlow me faisait des reproches sur la légèreté de costume dans lequel je me présentais à ses clients ; puis je mangeais avidement les miettes qui tombaient du biscuit que le vieux Tiffey mangeait régulièrement tous les jours au moment où l’horloge de Saint-Paul sonnait une heure ; ensuite je faisais une foule d’efforts inutiles pour l’autorisation officielle nécessaire à mon mariage avec Dora, sans avoir, pour la payer, autre chose à offrir en échange qu’un des gants d’Uriah Heep que la Cour tout entière refusait, d’un accord unanime ; enfin, ne sachant trop où j’en étais, je me retournais sans cesse ballotté comme un vaisseau en détresse, dans un océan de draps et de couvertures.  »
    • « Avait-il cette signification phallique que lui prêtent les cultes primordiaux de l'Inde; annonçait-il au vieil Hérode, une oblation de virginité, un échange de sang, une plaie impure sollicitée, offerte sous la condition expresse d'un meurtre; ou représentait-il l'allégorie de la fécondité, le mythe hindou de la vie, une existence tenue entre des doigts de femme, arrachée, foulée par des mains palpitantes d'homme qu'une démence envahit, qu'une crise de la chair égare?  »
    • « Alors, s’approchant de la forge : Maître, dit-il en s’adressant à Mimer, je voudrais bien une épée comme celle que tu viens de vendre à ce chevalier ; mais, comme je n’ai ni or ni argent pour l’acheter, il faut que tu me permettes de la faire moi-même à ta forge et avec tes marteaux ; j’y travaillerai deux heures par jour ; le reste de mon temps sera à toi, et, en échange de ce temps, tu me donneras une barre de fer : le reste me regarde.  »
    Alphabet