échafaudage

Définition de « échafaudage »

échafaudage (n. m.) : Action d'établir des échafauds pour bâtir, pour peindre ou pour faire tout autre travail ou Assemblage de ces échafauds.
  • Il en a coûté beaucoup pour l'échafaudage.
  • Son échafaudage est mal dressé.

Il s'emploie aussi figurément pour désigner de Grands préparatifs qu'on fait pour peu de chose et notamment un Grand raisonnement inutile ou vain, un grand étalage de sentiments, de maximes, d'arguments sur un sujet de peu d'importance.

  • Tout ce bel échafaudage s'écroule devant les faits.
  • Un échafaudage de preuves, d'arguments.

Citations

  • « Ce que voyant, l’homme se tranquillise, il met sa tête hors de son trou, et regarde de tous côtés ; il fait un pas, puis deux, comme je ne sais plus quelle souris de La Fontaine, puis il se hasarde à sortir tout à fait de dessous son échafaudage, puis il saute dessus, le raccommode, le restaure, le fourbit, le caresse, le fait jouer, le fait reluire, se remet à suifer la vieille mécanique rouillée que l’oisiveté détraquait ; tout à coup il se retourne, saisit au hasard par les cheveux, dans la première prison venue, un de ces infortunés qui comptaient sur la vie, le tire à lui, le dépouille, l’attache, le boucle, et voilà les exécutions qui recommencent.  »
  • « Elle devinait déjà ce travail colossal et souterrain de sir Williams, cet échafaudage hardi, élevé par lui sur son prétendu repentir, sur cette confiance absolue, universelle qu’il avait su inspirer, et elle comprit qu’elle seule peut-être pourrait lutter contre cet homme une fois vaincu, il est vrai, mais qui apportait à cette seconde guerre les coûteuses leçons d’expérience qu’avait reçues son génie infernal.  »
  • « Les mœurs de vos Sujets, semblables à ces liqueurs que trop de ferment agite, se débordent de tems en tems ; vous ne pouvez les contenir qu’en opposant de foibles digues : cet échafaudage mal construit, loin de produire l’effet que vous en espériez, sert de retraite à quelque monstre nouveau qui le mine, le renverse, & ouvre le passage à une foule de désordres : vous ne pouvez plus suffire pour les arrêter.  »
Alphabet